Rumonge : un vent violent détruit une soixantaine de bateaux de pêche

Rumonge : un vent violent détruit une soixantaine de bateaux de pêche

Aucun poisson ne se trouvait au port de pêche de Rumonge (sud-ouest du Burundi) ce jeudi 3 mars 2022. Un vent violent a détruit une soixantaine de bateaux sur le port de province et d’autres petits ports. (SOS Médias Burundi)

Selon des riverains du lac Tanganyika ,côté Rumonge où est situé le deuxième plus grand port du Burundi après celui de la capitale économique Bujumbura, les pêcheurs ne se sont pas rendus sur le lac dans la nuit de mardi à mercredi.

À l’origine de la suspension des activités , un vent violent qui s’est déclaré dans plusieurs endroits du lac Tanganyika.

Des sources proches des pêcheurs font état d’une cinquantaine de bateaux de pêche endommagés par ces vents sur les ports de pêche.

Au port de Gitaza dans la commune de Muhuta, 15 pirogues ont été détruites. Et à Magara dans la commune de Bugarama, 25 bateaux ont été détruits selon des pêcheurs qui se sont confiés à SOS Médias Burundi.

Les mêmes sources disent que d’autres bateaux dont le nombre n’a pas été bien répertorié ont été balayés par le vent au port de pêche de Kagongo dans la zone de Kizuka de la commune et province de Rumonge.

La fédération des pêcheurs affirme que plus de 60 bateaux de pêche ont été détruits dans la seule nuit de mardi sur trois plages de la province.

Les pêcheurs se réjouissent qu’il n’y a pas eu de dégâts humains. Ils conseillent leurs patrons de faire assurer leurs matériels de pêche et leurs employés.

En février dernier, le Directeur général de l,’autorité maritime et portuelle, Jacques Bigirimana avait interpellé les employeurs des pêcheurs et les pêcheurs eux – mêmes de se faire assurer et assurer le matériel de pêche. Il avait indiqué qu’ à partir du mois de mars cette année, tous les bateaux de pêche devraient être immatriculés et des gilets de sauvetage exigés avant tout activité de pêche pour des raisons de sécurité.

___________

Photo d’illustration : port de pêche de Rumonge

Previous Kirundo : une personne sauvagement abattue à coups de machette
Next Bujumbura : les conducteurs de tricycles, motos et vélos n'ont plus de recours