Meheba (Zambie) : une re-vérification qui inquiète

Meheba (Zambie) : une re-vérification qui inquiète

Le gouvernement de la République de Zambie, par l’intermédiaire du Bureau national en charge des réfugiés et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a annoncé une nouvelle vérification de tous les réfugiés, demandeurs d’asile et autres personnes relevant de la compétence du camp de Meheba. Plusieurs occupants de ce camp soupçonnent d’autres mobiles derrière cette activité. (SOS Médias Burundi)

L’exercice de re-vérification des réfugiés débutera le 11 avril 2022 sur les sites désignés dans le camp de réfugiés de Meheba en Zambie.

Le HCR explique que le but du recensement général est de déterminer la population relevant de la compétence de cette agence Onusienne résidant dans le camp de réfugiés de Meheba et mettre à jour leurs dossiers tels que les adresses, le statut juridique, l’état civil, le niveau d’études, la profession, la composition de famille, en reprenant l’enrôlement par empreintes digitales.

L’autre objectif est de pouvoir répondre à toutes les demandes d’enregistrement telles que la réactivation, les fusions des cas y compris par l’enregistrement des bébés, les registres de décès et des absents.

Enfin, il s’agira de délivrer et renouveler la documentation : la preuve d’enregistrement, les certificats de demandeurs d’asile et de réfugiés, les cartes d’identité de réfugiés, les certificats de naissance et cartes d’étranger.

La participation à l’exercice est obligatoire pour toutes les personnes éligibles et la présence physique est vivement recommandée.

Plusieurs réfugiés estiment que ce recensement général viserait à rayer de la liste certains d’entre eux pour ne plus bénéficier d’assistance alimentaire. Ceux-là restent pessimistes et craignent que le HCR ne puisse procéder à une énième diminution de leur ration alimentaire.

Pour d’autres, l’urgent était plutôt d »’améliorer nos conditions de vie ».

“Imaginez… la ration a été considérablement réduite, il y en a qui viennent de passer plus d’une année ici sans recevoir d’assistance, les médicaments sont rares au dispensaire, […]. Au lieu de trouver solution à nos revendications, le HCR veut faire un recensement qui ne nous avantage en rien”, ont indiqué certains leaders locaux.

Le camp de Meheba est situé dans une petite forêt au nord-ouest de la Zambie. Il héberge plus de 27 mille réfugiés dont plus de 2 mille Burundais.

_____________

Photo : une pancarte indiquant le camp des réfugiés de Meheba

Previous Makamba : le responsable du méga SSD de Mabanda et son comptable interpellés
Next Cibitoke : découverte d'un corps