Gitega : une personne tuée par balles des agents de la police et l’armée

Gitega : une personne tuée par balles des agents de la police et l’armée

Fulgence Hakizimana a succombé à ses blessures ce lundi. Il avait reçu des balles de policiers et militaires dimanche soir lors d’une opération qui visait à arrêter son grand frère. Le fait s’est déroulé à Ceru. C’est en commune et province de Gitega (centre du Burundi). (SOS Médias Burundi)

L’information est confirmée par Fiacre Itangishaka, le chef de colline de Ceru, qui fait savoir que le suspect recherché est Éric Nijimbere (39 ans).Il a été capturé, selon l’administratif.

Son petit frère Fulgence Hakizimana (conducteur de taxi moto-35 ans) qui a tenté de prendre le large a gravement été blessé par balles.Conduit à l’hôpital régional de Gitega, il a succombé à ses blessures ce lundi, ont affirmé des membres de sa famille et l’administration locale.

Éric Nijimbere était recherché pour « banditisme armé ». Ses parents et un de ses beaux-frères ont été interpellés.

Selon un témoin, ils ont été acheminés en compagnie de Nijimbere, au domicile de Zébulon Mfuranzima, responsable provincial du SNR (service national de renseignements) à Gitega. Ce mardi, il a libéré le père et la mère du suspect.
Des défenseurs locaux de droits humains craignent que les concernés ne soient torturés.

« Zébulon est connu comme tortionnaire ici. Il y a un grand risque que les deux personnes soient tourmentées », disent des activistes à Gitega.

_____________

Photo : la province de Gitega

Previous Nakivale (Ouganda) : le HCR combat le paludisme
Next Cibitoke : des Imbonerakure blessent un habitant, le parquet les relâche et la population se révolte