Burundi : l’UA reste muette sur le bilan de la récente attaque contre une base burundaise en Somalie

Burundi : l’UA reste muette sur le bilan de la récente attaque contre une base burundaise en Somalie

Le commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de l’union africaine (UA) Bankole Adeoye est en visite de quatre jours au Burundi depuis ce dimanche. Celui qui a déposé une gerbe de fleurs sur une tombe d’un militaire tué sur le champ de bataille en Somalie en signe de reconnaissance et d’honneur en mémoire des militaires burundais qui ont versé leur sang au nom de la paix, ne s’est pas exprimé sur le bilan de la récente sanglante attaque du mouvement terroriste Al Shabaab sur une base de l’armée burundaise. (SOS Médias Burundi)

Ce lundi, Bankole Adeoye s’est rendu au cimetière de Mpanda, en commune de Gihanga dans la province de Bubanza ( ouest du Burundi) non loin de la ville commerciale Bujumbura pour rendre hommage aux militaires burundais tombés sur le champ de bataille en Somalie depuis 2007, année à laquelle la petite nation de l’Afrique de l’est a commencé à envoyer ses troupes en Somalie pour combattre le groupe terroriste Al Shabaab.

« […], c’est un rappel que notre continent a besoin de paix et une paix qui doit être basée sur les solutions africaines aux problèmes africains. Alors nous saisissons cette opportunité encore une fois pour nous souvenir de tous ceux qui sont tombés sur le champ de bataille pour la paix sur le continent », a-t-il dit.

Et d’être plus précis  » Au même moment, nous profitons de cette occasion pour nous souvenir de la récente perte du personnel burundais qui se bat pour promouvoir la paix en Somalie ».

Cette perte que M. Adeoye évoque est la mort de dix militaires burundais, tués début mai dernier lors d’une attaque contre une base burundaise en Somalie selon l’armée burundaise, les terroristes d’Al Shabaab eux ayant vanté avoir tué plus de cent soixante dix militaires burundais.

Selon des informations des renseignements somaliens et d’Al Shabaab, plusieurs militaires burundais restent captifs dans les mains des terroristes qui ont l’intention de les exposer dans une vidéo prochainement.

Bankole Adeoye ne s’est pas exprimé sur le bilan de l’attaque ou ces informations. Le ministre burundais en charge de la défense non plus.

La visite du commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité à l’UA coïncide avec celle du chef d’état major burundais en Somalie . Le lieutenant général Prime Niyongabo a été reçu par son homologue somalien.

________________

Photo d´archives : rapatriement des corps des militaires burundais tombés sur le champ de bataille dans une mission en Somalie.

Previous Irumu (RDC) : 27 morts au village Otomabere
Next Bujumbura : panique dans le site de déplacés de Kabezi