Rumonge : le chef de zone de Kizuka interdit l’inauguration de la permanence du parti CNL

Rumonge : le chef de zone de Kizuka interdit l’inauguration de la permanence du parti CNL

La permanence du parti CNL sur la colline de Mibanda n’ouvrira pas ses portes aux militants de ce parti. Une décision prise par le chef de zone de Kizuka qui a interdit son inauguration. (SOS Médias Burundi)

L’ ouverture solennelle de la permanence du parti CNL sur la colline de Mibanda, dans la zone de Kizuka en commune et province de Rumonge (sud-ouest) prévue ce dimanche 12 juin n’a pas finalement eu lieu.

Le parti CNL s’est heurté au refus du chez de zone de Kizuka qui s’est fendu d’une déclaration verbale exprimant son refus.

Selon des responsables du parti CNL à Rumonge, l’inauguration de la permanence avait été autorisée par l’administrateur de la commune de Rumonge, Jérémie Bizimana mais son subalterne, le chef de zone de Kizuka n’a pas accepté la décision de son chef.

Selon des opposants, « l’administration fait semblant d’ouvrir l’espace politique mais en réalité il reste toujours verrouillé. »

La maison qui devait abriter la permanance de la première formation politique d’opposition au Burundi sur la colline de Mibanda avait été fournie par un militant. Ce qui n’aurait pas plu aux autorités administratives de la province de Rumonge.

________________

Photo : des militants du CNL lors d’un événement de leur parti à Rumonge, juin 2022

Previous Photo de la semaine -Gitega : le président Neva va remercier tout juge corrompu
Next Nord-Kivu (RDC) : la cité de Bunagana tombée dans les mains du M23