Russie-Burundi : le carburant, les engrais chimiques et les médicaments promis ne sont pas pour demain

Russie-Burundi : le carburant, les engrais chimiques et les médicaments promis ne sont pas pour demain

Dans une conférence de presse de ce lundi 13 juin 2022, l’ambassadeur de la confédération de Russie au Burundi est revenu sur les promesses de carburant, d’engrais chimiques et de médicaments au Burundi et a expliqué les raisons derrière le retard de la concrétisation de la promesse.Selon lui, un problème de transport explique ce retard. C’était à l’occasion de la journée de Russie, célèbrée le 12 juin de chaque année. (SOS Médias Burundi)

Dans son discours, Valery A. Mikhaiylov a longuement expliqué la raison de l’intervention de son pays en Ukraine avant d’évoquer que les sanctions prises par les pays occidentaux contre son pays n’auront pas d’impacts sur ses relations avec le Burundi.

« La Russie s’est toujours opposée contre les sanctions prises contre le Burundi par l’occident. Je suis confiant que les sanctions contre mon pays ne vont pas empêcher la Russie de continuer à coopérer avec le Burundi », a confié M. Mikhaiylov.

Cependant, il reconnaît que des problèmes logistiques bloquent les livraisons des engrais promis au Burundi. « Cela va prendre un peu plus de temps, mais nous comptons sur la compréhension des Burundais », a-t-il déclaré.

Pétrole

La Russie étant habitué à livrer du pétrole via des pipelines en mer vers l’Europe et l’Asie, elle manque de bateaux pour acheminer du carburant jusqu’au Burundi, a dit l’ambassadeur.

Médicaments

La Confédération de Russie a promis des médicaments mais comme le pétrole et les engrais, les Burundais doivent attendre encore.

« La Russie est en contact avec le ministère burundais en charge de la santé. Elle va envoyer des spécialistes en santé dans les meilleurs délais pour voir ensemble les modalités concernant les tests Covid-19 et les médicaments. Nous comptons également implanter au Burundi un laboratoire national de santé contre les maladies tropicales », a-t-il martelé.

_______________

Photo : l’ambassadeur de la confédération de Russie, lors de conférence de presse de ce lundi 13 juin 2022,

Previous Gitega : un jeune homme accusé de voler dans un ménage torturé
Next Nord-Kivu (RDC) : le M23 dit vouloir épargner Bunagana de toute menace