Kalemie : blessé pour être un membre de la communauté Banyamulenge

Kalemie : blessé pour être un membre de la communauté Banyamulenge

Mucyo Mokonzi a été blessé ce lundi soir dans la ville de Kalemie dans la province du Tanganyika à l’est de la RDC. Ses agresseurs étaient armés de pierres. Sa seule faute : appartenir à la communauté Banyamulenge assimilée aux Rwandais. (SOS Médias Burundi)

Mucyo Mokonzi, la quarantaine et père de trois enfants a été attaqué après plusieurs messages qui appellent ces derniers jours les habitants de Kalemie à s’en prendre aux Rwandais et aux membres de la communauté Banyamulenge.

« Il se trouvait dans une maison de passage au moment des faits. Des habitants sont arrivés de nulle part et se sont attaqués à des Banyamulenge qui étaient présents. Le reste a pu s’enfuir », disent des témoins.

Le week-end dernier, un autre membre de la communauté Banyamulenge a été lapidé et brûlé par des militants du parti au pouvoir en RDC.

L’incident s’est déroulé dans un marché de vaches à Kalima, en province de Maniema (est de la RDC).

Et Dimanche dernier, deux autres commerçants de vaches issus de la communauté Banyamulenge ont été blessés par balles des miliciens Maï Maï Malaika dans la même province de Maniema.
Les autorités congolaises à commencer par le ministre ayant les affaires intérieures dans ses attributions ne cessent de condamner les attaques contre les Tutsis au Congo.

______________________

Photo : Mucyo Mokonzi après avoir échappé à un lynchage populaire à Kalemie

Previous Rumonge : les prix de certains produits alimentaires ont baissé, d'autres ne cessent de grimper
Next RDC : la Mutualité Isōko alerte sur "un génocide en gestation contre la communauté Tutsi"