Rumonge : les prix de certains produits alimentaires ont baissé, d’autres ne cessent de grimper

Rumonge : les prix de certains produits alimentaires ont baissé, d’autres ne cessent de grimper

Les prix d’achat du haricot sec et du riz ont diminué depuis le début de ce mois de juin dans la ville de Rumonge (sud-ouest du Burundi). Les habitants se réjouissent de cette diminution des prix mais déplorent la flambée des du prix de l’huile de palme notamment. Ils demandent aux autorités administratives de prendre des précautions nécessaires pour éviter que les prix n’augmentent encore. (SOS Médias Burundi)

Le prix d’achat du haricot, du moins la qualité que consomme beaucoup plus la grande majorité des habitants du chef-lieu de province varie entre 1200 et 1300 francs burundais par kg.
Le mois dernier, la même variété de haricot s’ achetait entre 1700 et 2000 francs.

Une pénurie de ce produit s’était manifestée aussi durant les deux premières semaines du mois de mai de cette année en cours.

Le prix du haricot jaune consommé dans les ménages les plus aisés a également connu une baisse. Alors qu’il se vendait entre 2600 et 3000 francs burundais, il se vend aujourd’hui à 1700 le kg.

Le prix du riz d’ origine burundaise varie entre 2300 et 2400 alors que le mois passé, un kg de cette variété coûtait entre 2600 et 2700. La variété de riz d’origine tanzanienne dite deuxième qualité est vendue à 2700 francs le kg alors que le mois dernier, elle se vendait entre 3200 et 3300 francs burundais.

Les commerçants rencontrés au marché de Rumonge disent être satisfaits des prix de ces deux produits.

Ils expliquent que la baisse des prix est liée à la période de récolte qui s’annonce.

Les produits dont les prix ne cessent d’augmenter

Par contre selon des habitants , certains produits comme les grains de maïs et l’huile de palme n’ont pas connu de baisse .

Un kg de maïs coûte 1300 francs burundais alors que le mois passé le même kg de maïs s’ achetait à 1100.

Le prix de la pomme de terre a aussi augmenté. Il est passé de 1200 à 1300 francs burundais le kg.

Actuellement un bidon de 20 litres d’huile de palme s’achete à 102 mille au moment où un bidon petit format de 5l coûte 22 mille cinq cents francs. Le prix est resté en hausse selon des commerçants.

« Nous pensons qu’il y a une chute de production de l’ huile de palme qui pourrait expliquer ce maintien en hausse des prix », disent des vendeurs de l’huile de palme.

Si les consommateurs se réjouissent de la diminution des prix de certains produits de base comme le haricot et le riz, ils demandent aux autorités administratives de la province de Rumonge de veiller à ce que les commerçants ne se livrent pas à la spéculation dans les jours à venir.

_____________

Photo : vue partielle de la ville de Rumonge

Previous Cibitoke : une dizaine de morts et plusieurs blessés découverts à la Kibira
Next Kalemie : blessé pour être un membre de la communauté Banyamulenge