Beni- RDC : quatre civils et un policier tués dans une attaque attribuée aux ADF

Beni- RDC : quatre civils et un policier tués dans une attaque attribuée aux ADF

Cinq personnes tuées et d’autres portées disparues, deux blessés et des maisons de commerce dévalisées, des habitations incendiées, c’est le bilan encore provisoire d’une nouvelle attaque des présumés rebelles ADF (Forces Démocratiques Alliées) en commune d’Oïcha, chef du territoire de Beni au Nord-Kivu à l’est de la RDC.L’attaque est survenue dans la nuit de mardi à mercredi. (SOS Médias Burundi)

L’attaque a ciblé les cellules Savali, Kebikeba et de la Grotte au quartier Mabasele. C’est dans la partie Ouest de la commune.

Parmi les quatre civils assassinés figure un bébé de deux semaines. Il a été calciné à l’intérieur d’une maison incendiée par les assaillants.

Au cours de leur opération, les assaillants se sont d’abord attaqués au poste de police situé dans les enceintes du bureau du quartier Mabasele, avant d’incendier au moins trois maisons d’habitation et enlever cinq personnes dont quatre enfants d’une même famille, disent des sources locales.

Le policier tué par balle figurait parmi les agents qui répliquaient à l’attaque.

Les blessés ont été acheminés d’urgence à l’hôpital général de référence d’Oïcha pour des soins. Parmi eux, un militaire.

Sur place, une habitante a reconnu l’intervention des éléments des forces de défense et de sécurité pour limiter les dégâts.

L’information est confirmée par le bourgmestre de la commune d’Oïcha, Kikuku Nicolas.

Et suite à cette situation, les habitants de Mabasele et Mbimbi voisin ont été plongés dans une psychose et désolation. Alors que nombreux ont couru dans tous les sens cette nuit suite aux crépitements des armes.

Ce mercredi matin, ils étaient nombreux à emballer leurs affaires pour vider le coin craignant pour leur sécurité.

Cette attaque intervient après que deux camions de transport de marchandises et une voiture aient été incendiés la soirée de mardi par des présumés assaillants ADF au niveau de Makisabo, sur la route Beni-Kasindi, en secteur de Rwenzori.

_________________

Photo : des ruines de maisons incendiées en commune d’Oïcha

Previous Rumonge : le glissement de terrain qui bloque la RN3 affecte le prix du ticket de transport
Next Cibitoke : deux personnes tuées