Rugombo : plus de 90 percepteurs de taxes communales suspendus

Rugombo : plus de 90 percepteurs de taxes communales suspendus

Plus de 90 percepteurs ont été suspendus par l’administrateur de la commune de Rugombo dans la province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi). Selon une source proche du dossier, les concernés sont accusés d’avoir détourné les frais des taxes qu’ils perçoivent. (SOS Médias Burundi)

Ils sont au moins 96 percepteurs des taxes communales de Rugombo qui viennent d’être suspendus pour s’être illustrés dans le vol et détournements divers.

Selon une source locale, ces percepteurs récemment recrutés il y a 6 mois avaient remplacé une autre équipe de percepteurs limogée pour les mêmes reproches.

Pourtant comme l’indique une autre source, les entrées en termes de recettes communales avaient sensiblement augmenté depuis le recrutement de cette nouvelle équipe.

« Quand ils ont été recrutés, ils ont gonflé les caisses de la commune mais depuis deux mois les recettes ont malheureusement chuté de 80% », déplore notre source.

Cette information est confirmée par l’administrateur communal de Rugombo. Il indique que des manquements imputables à ces percepteurs ont été remarqués.

« Pour assurer la conduite des projets de développement et payer les salariés de la commune, nous avons pris des précautions de placer l’argent pour assurer ses charges après avoir constaté certains manquements imputables à ces percepteurs », a déclaré une autorité communale rencontrée au chef-lieu de la commune de Rugombo.

Un des habitants de Rugombo salue cette suspension. Les percepteurs de taxes limogés se défendent. Ils expliquent que « nous avons été injustement chassés sans qu’aucune enquête ne soit menée ».

Ils précisent qu’ils viennent de passer 6 mois de travail sans contrat alors que le code du travail prévoit seulement 3 mois pour que l’employeur accorde un contrat à un salarié.

Chacun des percepteurs de taxes était payé à hauteur de 10% de l’ensemble des recettes perçues par tête et par mois.

Contacté à ce propos, le gouverneur de Cibitoke précise sans ambages que la même mesure sera incessamment étendue dans d’autres communes.

_____________________

Photo : la province de Cibitoke

Previous Bururi : plus de 200 cas Covid-19 recensés en moins d'une semaine
Next RDC : les autorités du pays renvoient le porte-parole de la Monusco