Cibitoke : trois corps découverts en moins d’une semaine

Cibitoke : trois corps découverts en moins d’une semaine

Trois corps ont été retrouvés en moins d’une semaine en province de Cibitoke (Nord-ouest du Burundi). Deux cadavres ont été découverts sur les collines de Kiramira et Gabiro-Ruvyagira en commune de Rugombo et un autre sur la colline de Gitumba, zone de Nyamakarabo de la commune de Mugina. Deux d’entre eux dont celui d’un Rwandais qui se rendait au Burundi dans le cadre d’une visite familiale ont pu être identifiés. Les mobiles des meurtres ne sont pas encore connus. Le gouverneur confirme cette information et indique qu’une enquête est en cours. (SOS Médias Burundi)

Trois corps, apparemment des hommes âgés entre 30 et 50 ans ont été retrouvés mardi, samedi dernier, et très tôt le matin de ce dimanche.

Selon une source policière locale, l’homme tué dans la commune de Mugina a été identifié. Il est de nationalité rwandaise. Il était venu au Burundi pour rendre visite à sa famille lundi dernier.

« Il a été assassiné par des Imbonerakure (membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir) qui font des rondes nocturnes tout le long de la frontière. C’était à la tombée de la nuit quand la victime voulait traverser la frontière. Des Imbonerakure ont juré qu’ils vont chaque fois tuer toute personne entrant au Burundi venant du Rwanda », renchérit un notable rencontré sur les lieux du crime.

Une source locale indique que le corps en décomposition du Rwandais a été vite enterré tout près de la rivière Ruhwa (séparant le Burundi et le Rwanda ).

« Des Rwandais ont tenté de venir déterrer et récupérer le corps de leur compatriote, en vain », explique-t-elle.

Deux autres corps ont été retrouvés à Rugombo. L’un a été aperçu dans un immense champ d’arbres samedi sur la sous-colline de Kigoma.

« Tout porte à croire que la victime a été tuée à l’aide d’un couteau comme en témoignent plusieurs trous visibles partout sur son corps », estime un habitant.

L’ identification de l’autre corps retrouvé ce dimanche a été faite. Il s’agit d’un cinquantenaire nommé Louis Mayange. Il a été étranglé en cours de route alors qu’il venait de rendre visite à sa famille.

L’ administration à la base précise qu’il était soupçonné de sorcellerie depuis longtemps. La famille et les voisins exigent des enquêtes pour retrouver les auteurs du crime.

Le gouverneur de la province de Cibitoke a confirmé les informations sur ces trois corps retrouvés. Il a indiqué que des enquêtes ont été ouvertes.

Pour ce qui est de la recrudescence des meurtres observés ces derniers temps dans la province, Carême Bizoza a préféré ne pas commenter. Il a seulement dit que ces meurtres ont été commis pendant la nuit. Il estime qu’il faut attendre les conclusions des investigations de la police judiciaire et du parquet avant de faire beaucoup de commentaires.

___________________

Photo : la province de Cibitoke

Previous Nakivale (Ouganda) : plus de 70% de cas d’abandons scolaires enregistrés
Next Irumu : inhumation à Komanda des victimes de la double attaque des ADF en chefferie des Walese Vonkutu