Ngozi : un détenu battu par des Imbonerakure dans la prison

Ngozi : un détenu battu par des Imbonerakure dans la prison

Pasteur Barutwanayo a été grièvement blessé par des Imbonerakure (membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir le CNDD-FDD) du groupe de sécurité à la prison centrale de Ngozi (Nord du Burundi ). Aucune enquête n’a été faite par les responsables de la maison d’arrêt. (SOS Médias Burundi)

Il a risqué la mort suite aux coups et blessures lui infligés par le groupe chargé de la sécurité dans la prison centrale de Ngozi. Ce groupe est composé des Imbonerakure détenus dans cette maison pénitentiaire.

« Pasteur Barutwanayo a été sorti violamment de sa chambre et ils l’ont roué de coups. Le motif est jusqu’ici inconnu. Nous savons seulement qu’il est membre d’un parti d’opposition. Il se pourrait qu’il ait été agressé suite à ses idées politiques », a signalé une source proche des responsables de la prison.

« Il a été grièvement blessé sur la tête, au dos et tout cela s’est déroulé la semaine passée. Nous savons qu’il y a un groupe de 70 Imbonerakure chargés de la sécurité qui agit comme bon lui semble à la prison. Il est dirigé par un certain Jonas », a ajouté une source à l’intérieur de la maison d’arrêt.

Des sources locales indiquent qu’au mois d’avril dernier, un autre détenu prénommé Ézéchiel a connu le même sort sans qu’aucune poursuite n’ait été engagée.

Une autre source proche des responsables de la prison de Ngozi confirme que des détenus surtout des militants des partis de l’opposition comme le CNL sont maltraités au vu et au su du directeur de prison Willerme Ndayizeye. Elle demande que la direction suive de près des Imbonerakure qui rouent des coups et torturent les autres prisonniers.

_____________________

photo d’illustration : à l’intérieur de la prison de Ngozi

Previous Cibitoke : des administratifs de Mabayi accusés de collaborer avec des rebelles rwandais basés dans la Kibira
Next Kirundo : un directeur enceinte une écolière et l'amène dans un lieu inconnu