Burundi : le barreau de Bujumbura exige un centre de formation en médecine légale

Burundi : le barreau de Bujumbura exige un centre de formation en médecine légale

L’absence d’un centre de formation en médecine légale au Burundi est un handicap pour l’avocature au Burundi. C’est du moins le point de vue du bâtonnier Jean de Dieu Muhuzenge qui estime que le pays a besoin d’un centre de formation en médecine légale pour pouvoir bien examiner certains cas de mort. (SOS Médias Burundi)

Le barreau de Bujumbura demande au gouvernement de s’impliquer pour la mise en place de ce centre.

Selon le bâtonnier, certains cas de mortalité au Burundi ont besoin d’être analysés sur base de la médecine légale pour qu’il y ait de la transparence.

« Les avocats rencontrent des défis pour aider leurs clients en cas d’accidents de roulage, lors de l’opération chirurgicale et d’autres sortes de décès suite au manque des outils appropriés », dit-il tout en déplorant que le Burundi manque des moyens financiers pour mettre en place un centre spécialisé en médecine légale.

Il demande aux autorités burundaises de faire tout leur possible pour installer ce centre surtout dans l’école doctorale.

« Nous saluons l’initiative de la coopération suisse qui veut appuyer dans ce secteur. Nous demandons au gouvernement de renforcer des capacités des avocats qui travaillent dans ce secteur »; estime Maître Muhuzenge.

Previous Bukirasazi : une personne tuée
Next Rumonge : le prix des produits vivriers de plus en plus en hausse