Dossier Kira- Hospital: Swissmed International LTD s’insurge contre une réunion convoquée

Dossier Kira- Hospital: Swissmed International LTD s’insurge contre une réunion convoquée

Ce lundi, Charles Ndagijimana, président a.i du conseil d’administration de Kira Hospital a convoqué une session extraordinaire du conseil. Les mandataires de la société Swissmed Internationale LTD qui est l’actionnaire principal de la plus prestigieuse clinique du Burundi s’y opposent et dénoncent « une violation flagrante du code des sociétés de la République du Burundi ». (SOS Médias Burundi)

La convocation du conseil extraordinaire a été signée par Charles Ndagijimana ce lundi 17 octobre. Il est président a.i du conseil, mais il n’est pas reconnu par les principaux actionnaires de la société Kira Hospital S.A Swiss Clinic.

Les points à l’ordre du jour, tels qu’énoncés par M. Ndagijimana sont-l’adoption du procès verbal de la réunion du 6 septembre 2022, la présentation du rapport provisoire de l’audit de la société ainsi que les questions diverses.

Le lendemain, soit le 18 octobre, les mandataires de la société Swissmed Internationale LTD, principal actionnaire de la plus prestigieuse clinique du Burundi ont répondu. Ils s’opposent à la tenue de la séance qui s’est déroulée dans la ville commerciale Bujumbura l’après-midi de ce 19 octobre.

« Nous sommes indignés de constater qu’une instance en l’occurrence, un conseil d’Administration, puisse être convoqué sans que nous en soyons informés officiellement. Nous nous opposons fermement à la convocation d’une telle instance », ont-ils indiqué.

Ils réaffirment également que la gouvernance de Kira Hospital est irrégulière depuis le 1er avril 2022, mais qu’ils restent ouverts à toute séance de travail constructive pour la clinique.

Depuis avril 2022, Kira Hospital traverse une crise de gestion et de gouvernance. Le Docteur Christophe Sahabo, son Directeur général est en détention durant plusieurs mois. Il lui est entre autres reproché  » la mauvaise gestion et gestion frauduleuse ». Ses avocats ont toujours dénoncé « une affaire politiquement motivée » basée sur « des charges non fondées ».

LIRE AUSSI :

https://www.sosmediasburundi.org/2022/09/28/affaire-sahabo-lavocate-sandra-ndayizeye-et-le-petit-frere-du-docteur-christophe-sahabo-rejoignent-sahabo-en-prison/

Récemment, un petit frère du docteur Christophe Sahabo et son avocate Sandra Ndayizeye fille de l’ancien président Domitien Ndayizeye ont été arrêtés et détenus pendant quelques jours dans la prison centrale de Bujumbura avant d’être relâchés. Plusieurs observateurs locaux et internationaux parlent d’un dossier émaillé de plusieurs irrégularités et demandent à la justice burundaise d’être impartiale.

____________________________

Photo d´archives : Kira Hospital S.A Swiss Clinic

Previous Muyinga : l'administrateur de la commune de Butihinda démis de ses fonctions
Next Nyanza-lac : des habitants obligés de vendre leurs terres à des prix dérisoires à des dignitaires du CNDD-FDD