Nord-Kivu : des villages se vident de leurs populations

Nord-Kivu : des villages se vident de leurs populations

Plusieurs villages du groupement Jomba, territoire de Rutshuru au Nord-Kivu à l’est de la RDC se vident de leurs habitants suite à la reprise de combats depuis jeudi dernier, entre les FARDC et le M23. Des sources locales indiquent que la population fuit surtout vers l’Ouganda et des centres jugés plus sécurisés. (SOS Médias Burundi)

Des autorités locales précisent que plusieurs familles de Ntamugenga et Tarika continuent d’arriver à Rubare, une grande agglomération proche de Rutshuru-centre.

Pendant ce temps, les habitants des localités de Kibanda et Rangira affluent vers le chef-lieu du territoire de Rutshuru.

Ceux de Tchengerero et Kabindi se sont refugiés à Bunagana et nombreux ont même traversé la frontière vers l’Ouganda.

Il en est de même des habitants de Bunagana qui vident également cette cité frontalière et qui trouvent aussi refuge en Ouganda.

Les populations ayant fui vers l’Ouganda sont acheminées vers le camp de Nakivale, loin de la frontière.

LIRE AUSSI :

Les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) continuent d’accuser le M23 d’avoir déclenché les hostilités dans le but d’empêcher la circulation sur la route principale utilisée pour ravitailler les éléments de l’armée régulière dans la région au moment où les rebelles parlent d’attaques des FARDC sur leurs positions, les poussant à se défendre.

________________

Photo d’illustration : des Congolais fuyant vers l’Ouganda

Previous Dzaleka (Malawi) recensement général des réfugiés
Next Rwanda-RDC : la RDC accuse encore une fois le Rwanda d'appuyer le M23 (communiqué)