Bujumbura : le quartier de Jabe I n’a pas de responsable depuis deux mois

Bujumbura : le quartier de Jabe I n’a pas de responsable depuis deux mois

Cela fait deux mois qu’Aline Niyonzima a été suspendue de sa fonction de chef de quartier Jabe I. N’ayant pas été remplacée, des habitants du quartier disent avoir des difficultés pour obtenir des services administratifs. Ils demandent à l’administrateur communal de Mukaza (centre de la ville commerciale Bujumbura) d’en parler avec le Maire pour trouver une solution. (SOS Médias Burundi)

Le quartier se trouve en zone de Bwiza. Son chef a été suspendu par l’administrateur communal sur des accusations de la présidente du conseil communal de Mukaza, selon nos sources.

« La cheffe de quartier s’est chamaillée avec Annick Nsabimana alors que les femmes se partageaient un verre dans un bar. Nsabimana a juré que les choses ne pouvaient pas s’arrêter là, […] », racontent des témoins.

La mesure qui suspend la cheffe de quartier n’a pas tardé, une mesure qui aurait été prise sur influence de la présidente du conseil communal, selon des sources proches de l’affaire qui affirment que « l’administrateur communal de Mukaza a agi sur ordre de la présidente du conseil communal ».

D’après nos sources, l’administrateur communal et un député issu du CNDD-FDD,le parti présidentiel auraient tenté de confronter les deux femmes, sans succès.

L’affaire à été portée au Maire de la ville qui, selon des sources proches du dossier, devait s’y pencher et trancher.

Les accusations qui pèsent sur la cheffe du quartier ne sont pas connues. Seulement, ses sujets eux, peinent à trouver de solutions pour quelques affaires qui exigent la signature ou la certification de l’administration à la base. Ils demandent à l’administrateur communal et au Maire de la ville de Bujumbura de résoudre le problème dans les meilleurs délais.

______________________

Photo d’illustration : une rue du quartier de Jabe

Previous Karusi : trois membres du parti CNDD-FDD en détention après découverte d'armes
Next Bujumbura : un élève perd son œil gauche dans une séance de bastonnade