Beni: treize civils tués par les rebelles ougandais ADF

Beni: treize civils tués par les rebelles ougandais ADF

Treize corps de civils ont été découverts dans des champs ce mercredi dans la chefferie des Bashu, territoire de Beni, dans la province du Nord-kivu, à l’est de la RDC. Selon des sources locales qui livrent l’information, ces 13 civils ont été tués par les rebelles ougandais – ADF (Forces Démocratiques Alliées).Les corps ont été inhumés aux endroits où ils ont été découverts. Des acteurs de la société civile ainsi que des élus locaux exhortent le gouvernement congolais à sécuriser encore plus toutes les agglomérations de la chefferie des Bashu qui sont sous menaces récurrentes de groupes armés parmi lesquels les ADF. (SOS Médias Burundi)

Les victimes dont les corps ont été découverts étaient des cultivateurs enlevés le 4 novembre par les ADF. Elles étaient en pleine activité champêtre dans cette partie sud-est du territoire de Beni lorsqu’elles ont eté kidnappées.

Nos sources révèlent que ces victimes auraient été abattues le dimanche dernier dans leurs champs.

Des habitants et le deputé du territoire de Beni, Saidi Balikwisha se sont rendus sur les lieux de l’inhumation aux villages de Vuthala, Kivwevwe, Kyadova et Auberge.

Cinq parmi les personnes tuées étaient des habitants de la ville de Butembo qui cultivaient les champs dans cette région voisine.

Tout en encourageant les forces armées pour les efforts qu’elles sont en train de fournir pour la sécurisation de la population dans la chefferie des Bashu, le député Balikwisha a demandé au gouvernement de « se mobiliser pour la cause du territoire de Beni comme il le fait, face à l’agression du M23 ». Il recommande que les militaires qui sont sur la ligne de front soient bien équipés et pris en charge convenablement.

_____________________

Photo d´illustration : le rond point Nyamwisi en ville de Beni

Previous Nduta (Tanzanie) : dix demandeurs d’asile burundais en détention
Next RDC : les journalistes empêchés de donner la parole au M23