Tag "Cyrille Ndayirukiye"

Opinion

Un Grand Homme comme le Général-Major Cyrille Ndayirukiye ne meurt jamais

Le Professeur Libérat Ntibashirakandi, porte-parole de MAP-Burundi buhire rend un vibrant hommage appuyé au Général-Major Cyrille Ndayirukiye. (Les articles d’opinion ou d’analyse n’engagent pas la rédaction de SOS Médias Burundi)

Photo de la semaine

Photo de la semaine : mort du général Cyrille Ndayirukiye

Il s’est éteint samedi dernier après-midi à la prison centrale de Gitega (capitale politique) de façon inopinée. L’homme purgeait une peine de prison à vie depuis janvier 2016. (SOS Médias

Opinion

« Paix à votre âme mon Général »

Frédéric Bamvuginyumvira, ancien vice-président de la République, rend hommage au Général-Major Cyrille Ndayirukiye, décédé à Gitega, le 24 avril. (Les articles d’opinion ou d’analyse n’engagent pas la rédaction de SOS

Nécrologie

Le Général major Cyrille Ndayirukiye s’est éteint

Celui qui rêvait d’un Burundi où tout le monde aurait sa place, le Général qui ne reculait devant rien et l’homme qui n’a jamais courbé l’échine devant la tyrannie et

Justice

Justice : le fantôme de Nkurunziza hante ses détracteurs

La cour suprême du Burundi a condamné à la prison à vie 34 individus poursuivis dans l’affaire du coup d’État raté du printemps 2015. Ce sont des femmes et hommes

Justice

Burundi : des putschistes ont demandé une grâce présidentielle

Au moins huit individus sur les dix-huit prisonniers détenus à la prison de Gitega dans l’affaire du coup d’État raté du printemps 2015 ont écrit au président Évariste Ndayishimiye pour

Justice

Burundi: la presse a été interdite de couvrir la vente aux enchères des biens des « putschistes »

Le ministère de la justice a procédé ce mardi à l’exposition des biens des personnes poursuivies dans l’affaire du putsch manqué de 2015. En mai 2019, le parquet général de

Politique

GITEGA – PROCÈS DES « PUTSCHISTES » : PLUSIEURS MILLIARDS RÉCLAMÉS AU TITRE DE RÉPARATIONS

Cyrille Ndayirukiye trouve « surréaliste » les chiffres avancés par la partie civile.(SOS Médias Burundi) Le ministère de la défense exige une somme de plus de 362 millions en dédommagement des armes