Trois maisons des membres du CNL brûlées en moins de deux semaines à Cendajuru


CNL Cibitoke

Une maison d’un militant du CNL a été brûlée sur la colline de Gashirwe dans la commune de Cendajuru de la province de Cankuzo (Est du Burundi) dans la nuit de vendredi vers 23h. Elle porte à trois le nombre de maisons des membres de ce parti d’opposition incendiées dans la localité, sans que les auteurs soient identifiés. (SOS Médias Burundi)

Selon Venant Nduwayo, responsable provincial du CNL à Cankuzo, une maison appartenant à Pascal Nzeyimana, militant du CNL a été brûlée par des malfaiteurs qui n’ont pas été identifiés sur la colline de Gashirwe. La maison est partie en fumées et la famille est hébergée par des voisins.

Deux autres maisons appartenant à des membres de cette première formation politique d’opposition avaient été incendiées dans la nuit du 11 mars 2020. Jérôme Nyabenda et Emmanuel Miburo et leurs familles ont pu être sauvés grâce à l’aide des voisins et de la communauté locale. Aucune enquête n’a’ été ouverte.

M. Nduwayo qualifie les incendies de « campagne de menaces et d’intimidation des opposants ». Il dit ne pas comprendre comment de tels actes se répètent alors que les comités mixtes de sécurité constitués pour la plupart par des jeunes imbonerakure font des rondes nocturnes chaque nuit.

L’administrateur de la commune de Cendajuru indique qu’il est regrettable que des maisons des citoyens puissent être brûlées.
Béatrice Nibaruta qui dit être satisfaite de la solidarité locale, exclut toute piste politique derrière les incendies, expliquant que des membres des différents partis politiques « cohabitent pacifiquement à Cendajuru ».