Bubanza : 6 mois de prison pour des opposants


Dix neuf personnes ont comparu hier au tribunal de Bubanza après une bagarre sur la colline de Rubira. Cinq d’entre eux, des militants CNL, ont écopé d’une peine de six mois de prison. Les autres dont des mineurs ont été relaxés. (SOS Médias Burundi)

La décision est tombée aux environs de 19h. Les juges ont délibéré pendant plusieurs heures. En plus de la prison, les cinq militants CNL devront payer chacun cinquante mille francs burundais d’indemnisation.

Le parquet avait requis des peines allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et deux millions de francs burundais de réparation. Contre deux mineurs, il avait été demandé deux ans de prison. Pour des majeurs accusés de « complicité », trente mois.

Les opposants avaient été arrêtés vendredi dernier après des échauffourées avec des militants du CNDD-FDD sur la colline de Rubira (commune de Bubanza).

Les prévenus ont plaidé non coupables. Ils ont expliqué aux juges qu’ils avaient été attaqués en plein meeting par des membres du CNDD-FDD, en majorité des Imbonerakure. « En plus d’avoir pris des coups, on nous a pris l’argent qu’on avait sur nous », se sont-ils défendus.

Les juges n’en ont pas tenu compte. L’audience avait été reportée à trois reprises en raison du manque de témoins.