Le ministre des affaires étrangères menace de fermer les ONGs qui violent leur cadre légal

Le ministre des affaires étrangères menace de fermer les ONGs qui violent leur cadre légal

Il l’a déclaré lors d’une rencontre avec des représentants des organisations non gouvernementales étrangères opérant au Burundi ce vendredi. Albert Shingiro a rappelé que toute organisation doit se conformer aux règles et lois telles qu’elles sont définies par le gouvernement, faute de quoi, elles seront suspendues. (SOS Médias Burundi)

Lors de la rencontre, le ministre Shingiro a salué la contribution des organisations non gouvernementales étrangères dans le développement communautaire.

Pour lui, elles sont des partenaires importants.

Toutefois, il leur a rappelé qu’elles doivent toujours agir suivant le cadre légal tout en menaçant de « prendre des mesures fortes » contre celles qui violent la loi qui les régit.

« Chaque ONG qui agira en dehors du cadre établi, en dehors du plan national du développement pour le pays, et en dehors des priorités nationales, se verra sanctionnée », a-t-il averti avant de préciser que les sanctions peuvent aller jusqu’à l’exclusion de l’organisation concernée du territoire du Burundi.

M. Shingiro a également fait savoir que le gouvernement du Burundi compte faciliter la tâche aux ONGs qui veulent s’établir au pays: il s’agit de mettre en place un guichet unique au sein de son ministère.

Selon le chef de la diplomatie burundaise, les représentants des ONGs ne devront plus passer par plusieurs départements ministériels, mais plutôt par ce prochain guichet qui sera dans l’une des cellules de son ministère.

Previous Nyakabiga: une vingtaine de personnes arrêtées lors d'une fouille
Next Mukike : deux personnes tuées dans une attaque d'hommes armés

About author

You might also like

Société

Burundi : 49 ans après l’assassinat du roi Ntare V, des membres de sa famille réclament justice

Les festivités marquant le 49ème anniversaire de l’assassinat du roi Ntare V, Charles Ndizeye ont débuté jeudi 29 avril par une célébration ecclésiastique à la cathédrale Bon Pasteur de Shatanya

Société

Makamba : la province doit une dette à des fournisseurs de matériaux depuis 2016

Ces commerçants ont fourni divers matériaux de construction d’un bâtiment à six niveaux qui servira de bureaux administratifs de la province de Makamba (sud du Burundi). Ils réclament d’importantes sommes

Société

Kirundo : des anciens employés de la Sogestal réclament plus de quinze mois d’arriérés

Une centaine d’anciens employés de la Société de lavage du café Sogestal Kirundo-Muyinga ont fait un sit-in ce vendredi devant le bureau du Gouverneur de Kirundo (nord du Burundi). Ils