Burundi-Rwanda: plus de 500 Burundais rapatriés


Ils proviennent tous du camp de Mahama installé à l’est du Rwanda. Ils sont arrivés ce jeudi à la frontière burundo-rwandaise de Gasenyi- Nemba, dans la province de Kirundo (nord du Burundi). Ce convoi constitue un troisième round faisant en tout plus de 1500 rapatriés depuis un mois. (SOS Médias Burundi)

Ils sont arrivés à la frontière burundo-rwandaise de Gasenyi-Nemba, accompagnés d’une délégation des autorités rwandaises ainsi que des agents du HCR (Haut Commissariat des Réfugiés).

Toutefois, il n’y a pas eu de folklore cérémonial comme ça été le cas pour les deux premiers convois.
Pas de discours officiel ou encore de remise de drapeau burundais à ces rapatriés.

Mais pour ces Burundais, l’essentiel est qu’ils retrouvent leur pays.

“Qu’il y ait des cérémonies ou pas, le plus important pour moi est de retourner dans mon village natal à Busoni (province de Kirundo, nord), voir les miens, labourer mon champ et peut être réintégrer mon travail”, a indiqué Misago, tenant en main un bagage contenant ses affaires.

Son compatriote Émile, lui, a un peu peur et demande que les autorités burundaises assurent leur sécurité pour “prouver réellement que le pays est stable et que les Imbonerakure ont été maitrisés”.

Clémentine, elle, un bagage sur la tête et cinq enfants devant elle, demande à ses voisins de bien l’accueillir et l’intégrer dans la société. Elle affirme que cinq ans après, elle a presque oublié la culture burundaise.

Sans trop de commentaires, les autorités rwandaises qui avaient accompagné ces Burundais ont souligné que le rapatriement volontaire va continuer. Elles invitent quiconque veut rentrer de se faire enregistrer.

Coté burundais, ces ces rapatriés ont été accueillis par le directeur général du rapatriement au ministère en charge des réfugiés.

Nestor Bimenyimana a laissé entendre que ces rapatriés doivent passer par le camp de transit de Songore en commune de Kiremba de la province de Ngozi (nord) avant de rejoindre leurs communes d’origine.

Ces Burundais qui ont été rapatriés constituent un troisième convoi. Depuis un mois, plus de 1500 Burundais en provenance du camp de réfugiés burundais de Mahama ont rejoint leur pays d’origine. Le Rwanda héberge encore plus de 70.000 réfugiés burundais qui ont fui la crise de 2015 due à un autre mandat controversé de feu président Pierre Nkurunziza.