Burundi: Fabien Banciryanino passe sa première nuit en prison


L’ancien député a été transféré dans une prison non encore communiquée ce jeudi soir. C’est le parquet de Ntahangwa ( nord de Bujumbura) qui a décidé sa détention « préventive » après plusieurs heures d’interrogatoire. (SOS Médias Burundi)

M. Banciryanino a été entendu par un juge du parquet de Ntahangwa pendant plus de près de trois heures.

Il lui a reconnu coupable de « rébellion, dénonciations calomnieuses et atteinte à la sécurité intérieure de l’État ».

Selon nos sources, des journalistes locaux n’ont pas été autorisés de suivre l’audience.

Il était accompagné par deux avocats. Ces derniers n’ont pas voulu s’exprimer à la presse après l’audience.

L’opposant avait été arrêté vendredi dernier à son domicile dans la zone de Ngagara ( nord de Bujumbura).

Il était détenu dans un cachot du commissariat municipal de la police, depuis.

Ce mercredi , il a écrit à la commission nationale en charge des droits de l’homme dénonçant « un dossier violant ses droits élémentaires ».