Cibitoke : des crépitements d’armes lourdes à la frontière burundo-rwandaise

Cibitoke : des crépitements d’armes lourdes à la frontière burundo-rwandaise

Vers 23 heures, la nuit dernière des tirs nourris se sont fait entendre dans la localité de Nyamuzi de la colline et zone de Ruhororo en commune de Mabayi dans la province de Cibitoke (Nord-ouest du Burundi). Des habitants vivant non loin de la rivière Ruhwa séparant le Burundi et le Rwanda ont passé la nuit à la belle étoile. Ils craignaient une éventuelle riposte de l’armée rwandaise. (SOS Médias Burundi)

Des témoins disent avoir entendu beaucoup de crépitements d’armes lourdes. « Les crépitements d’armes ont duré une trentaine de minutes. Ils étaient orientés vers la localité de Bweyeye », expliquent des habitants de Nyamuzi. Ils disent que les auteurs des tirs se sont repliés vers la réserve naturelle de la Kibira.
Nos sources affirment qu’ils parlaient Kinyarwanda.

Un commerçant de la région a témoigné à SOS Médias Burundi avoir fui son ménage avec sa famille et des voisins, craignant une représaille de l’armée rwandaise. « Mais on a été rassuré après avoir appris que les tirs n’ont causé aucun dégât », a-t-il ajouté.

Un élu collinaire a confirmé l’information à SOS Médias Burundi. Il demande aux forces de sécurité de déloger des groupes armés qui pullulent dans la Kibira

Un grand nombre de militaires rwandais en patrouille a été aperçu ce matin non loin de la frontière, selon des sources locales.

Un responsable militaire dans la région tranquillise. « Tous les hommes armés se trouvant dans la Kibira sont traqués « , a-t-il rassuré.

Lors des séances de sensibilisation des habitants par des autorités administratives en collaboration avec des militaires aujourd’hui à 11 heures, il a été demandé à la population de dénoncer toute personne qui tentera de perturber la sécurité du voisin du nord.

Depuis quelques années, des hommes armés installés dans les communes de Bukinanyana et Mabayi ont mené des incursions sur le sol rwandais. Dans certaines situations, l’armée rwandaise a reproché à la FDN ( Force de défense nationale) d’avoir permis le passage de ces hommes armés. De son côté, l’armée burundaise a accusé les militaires rwandais d’avoir fait des attaques sur ses positions dans la Kibira.
La sécurité sur les frontières entre les deux voisins des Grands Lacs d’Afrique fait objet de discussions entre les deux pays dans un cadre de renormalisation de relations qui se sont détériorées depuis 2015.

____________

Photo : province Cibitoke © Google Maps

Previous Béni (RDC) : plusieurs milliers de ménages ont fui les attaques armées
Next Bujumbura : un grand financier du CNDD-FDD arrêté brièvement

About author

You might also like

Securité

Mukike: des militaires ont interpellé deux jeunes élèves

Ils ont été arrêtés hier par des éléments de l’armée burundaise. Les fais se sont passés sur la colline de Musinzira dans la commune de Mukike( province de Bujumbura, ouest

Securité

Mulongwe: quatre personnes dont deux employés de l’ONG ADRA kidnappées

Les individus ( tous des hommes) ont été enlevés ce vendredi par des hommes armés à Malinde dans le territoire de Fizi, dans la province du Sud Kivu ( est

Securité

Bijombo (RDC) : quatre villages de Banyamulenge attaqués

Les villages attaqués sont Gongwa, Rukamisha, Binyenge et Katanga.Ils sont situés dans le groupement de Bijombo, en province du Sud-Kivu (Est de la RDC). Les attaques sont attribuées aux rebelles