Kanyosha : deux opposants en détention pour avoir créé un groupe WhatsApp

Kanyosha : deux opposants en détention pour avoir créé un groupe WhatsApp

Sixte Birimba et Julien Habarugira ont été interpellés à leur domicile sur la colline de Gisovu en zone de Kiyenzi dans la commune de Kanyosha (province de Bujumbura, Ouest du Burundi). Ce sont des policiers en compagnie de jeunes Imbonerakure du parti au pouvoir qui les ont arrêtés. Ils sont poursuivis pour incitation à la révolte, une accusation qui est intervenue après qu’ils aient créé un groupe WhatsApp réunissant des militants locaux du CNL. (SOS Médias Burundi)

Ils sont détenus au cachot de la zone de Kiyenzi depuis le 15 janvier. Le groupe WhatsApp à la base de la double arrestation était dénommé « Turi Maso », en langue locale, ce qui peut se traduire en français « Nous Sommes Vigilants ».

Avant d’être interpellés, ils ont été dénoncés par de jeunes Imbonerakure qui ont suivi la discussion dans le groupe, selon des sources locales. « Le groupe a été infiltré par des Imbonerakure (jeunes du CNDD-FDD, parti au pouvoir). Ils ont considéré que les propos dans le groupe sont insultants à l’endroit du parti au pouvoir. Voilà ce qui a conduit à l’interpellation des deux administrateurs du groupe », regrette un responsable local du CNL.

Les téléphones des deux hommes ont été saisis. Ils sont poursuivis pour « incitation à la révolte ».

Les proches des deux opposants dénoncent des arrestations abusives basées sur de « simples discussions WhatsApp ». Une parenté de l’un des détenus parle d’intolérance politique allant jusqu’à s’ingérer dans la vie privée des gens.

Contacté à ce sujet, le chef de zone de Kiyenzi s’est seulement contenté de dire que l’affaire est entrain d’être traitée par les renseignements.

_____________

Photo : bureaux de la commune Kanyosha ( DR / février 2018)

Previous Bujumbura : le directeur de la prison de Gitega détenu par les renseignements
Next Burambi : la police tue des retraités de l'armée

About author

You might also like

Société

Burundi: un recensement des fonctionnaires de l’État controversé

Le ministère burundais de la fonction publique, du travail et de l’emploi a organisé depuis ce lundi un recensement de tous les fonctionnaires. Dans un communiqué apparu le 20 octobre

Société

Covid-19 : les autorités peinent à faire respecter la fermeture de la frontière terrestre à Makamba

Le Burundi a fermé ses frontières terrestre et maritime depuis le 11 janvier 2021. En province de Makamba (Sud) frontalière avec la Tanzanie, les Burundais continuent d’entrer et sortir pour

Société

Burundi: la CVR s’attaque à la première République

La CVR qualifie la première République d’irresponsable et de n’avoir pas su protéger la population des massacres de 1972 qui ont emporté plus de Hutus que de Tutsis dans cette