Cibitoke : arrestation de deux hommes soupçonnés de ravitailler des rebelles à Mabayi

Cibitoke : arrestation de deux hommes soupçonnés de ravitailler des rebelles à Mabayi

Deux hommes ont été arrêtés jeudi soir en commune de Mabayi (province de Cibitoke, nord-ouest du Burundi) par les renseignements militaires. Il leur est reproché de collaborer avec des hommes armés parlant Kinyarwanda installés dans la réserve naturelle de la Kibira et de les ravitailler. Le commandant chargé des opérations militaires dans la région confirme l’information. (SOS Médias Burundi)

Il s’agit de Denis Uwimana, petit frère du commissaire de police principal Godefroid Bizimana, chargé des missions à la présidence du Burundi et d’un certain Clément (citoyen rwandais).

Selon nos sources, les deux hommes sont soupçonnés de « ravitailler en vivres » des hommes armés parlant Kinyarwanda installés dans la réserve naturelle de la Kibira, côté Mabayi. « Ils ont été ligotés et embarqués dans un véhicule qui s’est dirigé vers Bujumbura sans même informer les autorités de la commune de Mabayi », précisent des témoins oculaires de la scène d’interpellation.

Des sources locales pensent que cette arrestation est le résultat de la réunion de dimanche dernier entre des responsables de l’armée burundaise et rwandaise. Ils se sont promis de partager des renseignements sur les groupes armés qui déstabilisent le Burundi et le Rwanda.

Deux suspects éternels

Selon des sources à Mabayi, les deux hommes ont été appréhendés à maintes reprises pour les mêmes soupçons. Seulement ils ont toujours bénéficié d’une libération immédiate. « Clément et Denis sont connus ici. Ils ont été arrêtés à plusieurs reprises, des fois en possession des armes et des vivres. Mais ils n’ont jamais séjourné plus d’un jour dans le cachot », regrettent des habitants de Mabayi.

Contacté à ce sujet, le commandant chargé des opérations a confirmé l’interpellation des deux hommes. Il parle d’une arrestation qui s’inscrit dans le cadre d’une « enquête » en cours.

Depuis le début de ce mois, des combats entre un groupe armé rwandais et la FDNB (Force de défense nationale du Burundi) sont rapportés dans la région. Des sources militaires qui ont témoigné sous couvert d’anonymat ont confié à SOS Médias Burundi qu’une dizaine de militaires et plusieurs assaillants ont péri dans les affrontements.

Mais le porte parole de l’armée burundaise a dernièrement nié ces informations nous indiquant brièvement que « la FDNB n’est en train de livrer aucun combat ».

_______________

Photo : la province de Cibitoke © Google Maps

Previous Affaire Banciryanino : le ministère public a requis deux ans et deux mois de prison
Next Bujumbura : un ressortissant turc arrêté à l'aéroport de Bujumbura

About author

You might also like

Securité

Buganda (Cibitoke) : deux membres du CNL blessés dans une embuscade

Daniel Nimbona et Emmanueline Riziki ont été agressés hier soir sur la colline de Kaburantwa (commune de Buganda). Les auteurs ont été identifiés, il s’agit d’Imbonerakure. ( SOS Médias Burundi)

Securité

Ituri : des villages se vident d’habitants à Irumu

Ils sont au moins sept villages du territoire d’Irumu à se vider d’habitants. C’est dans la province d’Ituri à l’Est de la République Démocratique du Congo. C’est suite à l’insécurité

Securité

Minembwe (RDC) : l’armée congolaise tue cinq combattants de Twirwaneho

L’information a été confirmée par le capitaine Dieudonné Kasereka, porte parole du secteur opérationnel Sokora 2. L’armée régulière annonce que huit autres combattants ont été blessés. (SOS Médias Burundi) Les