Lusenda (RDC) : les malades transférés à Uvira confrontés à un manque de nourriture

Lusenda (RDC) : les malades transférés à Uvira confrontés à un manque de nourriture

Les réfugiés burundais qui présentent des maladies que le centre de santé du camp ou l’hôpital de Nundu ne sont pas en mesure de traiter sont transférés à l’hôpital d’Uvira (province du Sud-Kivu à l’est de la RDC). Ils éprouvent plusieurs difficultés pour trouver de quoi manger. Les partenaires du HCR ne leur distribuent pas de nourriture. (SOS Médias Burundi)

Le camp de Lusenda est très loin d’Uvira que les familles des réfugiés transférés à cet établissement sanitaire ne peuvent même pas rendre visite à leurs membres de famille, de plus la route Lusenda-Uvira est presque impraticable. « Entre Lusenda et Uvira il y a 70 km. Nos familles ne peuvent pas arriver jusqu’ici pour nous approvisionner. Nous sommes obligés de quémander chez d’autres malades qui ont la famille proche d’Uvira ou encore attendre les vendredis pour aller à la mosquée demander de la nourriture », raconte Abdoul Hakizimana, un Burundais dont un enfant est admis à l’hôpital général d’Uvira.

Les familles des réfugiés burundais indiquent que le quota de la ration alimentaire qui leur est réservé est insignifiant. L’agence de développement économique et social (ADES) partenaire du HCR n’offre qu’une somme de mille francs congolais par semaine pour un malade. Jimmy Bishemeye, président du camp de Lusenda indique que le HCR est au courant de la situation. « Nous attendons une solution à ce problème », dit-il.

Le camp de Lusenda est installé sur le territoire de Fizi. C’est dans la province du Sud-Kivu. Il abrite plus de trente mille réfugiés burundais.

____________

Photo : une partie de l’hôpital de référence d’Uvira

Previous Mugina : un couple sauvagement assassiné
Next Butembo (RDC) : une quarantaine d'activistes de la société civile arrêtés

About author

You might also like

Santé

Covid-19 : la province de Ngozi enregistre de plus en plus de cas

Depuis ce mercredi, la province de Ngozi au nord du Burundi a enregistré 22 nouveaux cas positifs au Covid-19. L’annonce a été faite par Jean Bosco Niyonzima, directeur provincial de

Santé

Covid-19 : cinq cas parmi le personnel de l’hôpital de Cibitoke

Il s’agit de trois infirmiers et deux travailleurs de l’hôpital Cibitoke ( Nord-ouest du Burundi) qui ont été testés positifs au Covid-19 depuis dimanche dernier. Le médecin provincial confirme cette

Santé

Covid-19 : quatre nouveaux cas détectés à Kiremba

Il s’agit de trois élèves et un responsable adjoint de la colline de Kiyange, membre de la famille des élèves en question. C’est en zone de Gakere dans la commune