Mabayi : découvertes de deux corps

Mabayi : découvertes de deux corps

Deux cadavres ont été découverts ce mercredi vers 16h par des orpailleurs des collines de Ruhororo et de Gafumbegeti (commune de Mabayi, province de Cibitoke, nord-ouest du Burundi). Des habitants proches des zones frontalières avec le Rwanda pensent que les deux individus faisaient partie du groupe qui a été intercepté par l’armée rwandaise dans la nuit de dimanche à lundi à Bweyeye. Un responsable militaire burundais aborde dans le même sens et souligne qu’il n’y a pas de mouvement rebelle burundais qui fait des incursions sur le sol rwandais. (SOS Médias Burundi)

Des orpailleurs quittaient les zones d’extraction minière lorsqu’ils ont aperçu deux corps en décomposition. Selon l’administration locale, les deux cadavres présentaient des blessures par balles au niveau des jambes, ce qui laisse penser qu’ils auraient été tués par des militaires burundais alors que la bande armée à laquelle ils appartenaient tentait de se replier dans la réserve naturelle de la Kibira de Mabayi.

Un militaire qui faisait une patrouille dans la réserve indique que ces corps étaient en décomposition avancée et que l’ l’administration communale a donné l’ordre de les enterrer sur place. Des habitants de la colline de Ruhororo frontalière avec la cellule de Bweyeye au Rwanda se disent inquiets. Ils demandent des renforts militaires pour sécuriser la région.

Un responsable militaire dans la région a confirmé l’information. Il dit ignorer l’identité des hommes tués. Trois autres corps, probablement des hommes qui avaient attaqué le territoire rwandais dans la nuit du 23 au 24 mai ont été découverts ce mercredi matin dans la forêt naturelle de la Kibira dans la commune voisine de Bukinanyana.

En début de semaine, l’armée rwandaise a sorti un communiqué dans lequel elle affirmait avoir tué deux assaillants du Front de Libération Nationale (FLN) et saisi plusieurs effets militaires dont deux tenues de l’armée burundaise.

Ce mardi, la FDNB (Force de Défense Nationale du Burundi) a rejeté les allégations selon lesquelles le groupe s’est replié dans la réserve naturelle de la Kibira, où elle a installé des bases selon l’armée rwandaise.

___________

Photo : commune de Mabayi

Previous Goma (RDC) : le gouverneur décide l'évacuation de dix quartiers
Next Fizi (RDC) : trois individus dont deux Burundais surpris avec des armes