Muyinga : tout le staff de l’OBR et les déclarants de Kobero doivent être mutés

Muyinga : tout le staff de l’OBR et les déclarants de Kobero doivent être mutés

La mesure a été prise par le ministre burundais des finances lors de sa visite de travail ce jeudi à Kobero (province de Muyinga, nord-est du Burundi). Il est reproché aux intéressés d’être corrompus ce qui, selon le ministre cause un dysfonctionnement. (SOS Médias Burundi)

Au plus tard le 15 juillet, une nouvelle équipe doit remplacer les agents de l’OBR (Office Burundais des Recettes) et les déclarants du poste frontalier de Kobero entre le Burundi et la Tanzanie.

Selon nos sources, le ministre Domitien Ndihokubwayo a décidé de se rendre à ce poste après avoir eu des plaintes de la part de plusieurs transporteurs. « Un camion remplis de marchandises peut passer quatre ou cinq jours à Kobero alors que tout est en ordre. Les agents de l’OBR et les déclarants le font sciemment. Ils font attendre les chauffeurs pour qu’ils se découragent et finissent par donner des pots de vin. Celui qui paie en premier est autorisé de continuer la route en premier », disent des témoins.

Le poste de Kobero reste le plus emprunté et est le premier par lequel passent les marchandises qui sont importées au Burundi. « Celui qui s’opposera à la mesure sera chassé », a prévenu M. Ndihokubwayo qui fut aussi patron de l’OBR.

__________

Photo : le poste frontalier de Kobero entre le Burundi et la Tanzanie / DR

Previous Ituri (RDC) : cinq personnes tuées dans une embuscade de rebelles armés à Ofaye
Next Bubanza : une récompense d'un million de francs burundais pour toute personne qui dénoncera un malfaiteur