Bujumbura : une vingtaine de changeurs interpellés

Bujumbura : une vingtaine de changeurs interpellés

Au moins vingt cambistes ont été arrêtés par la police ce vendredi après-midi dans la ville commerciale Bujumbura. 
Poursuivis pour exercice d’une activité interdite, ils ont été emmenés au commissariat municipal de la police.
(SOS Médias Burundi)


Ils ont été appréhendés lors d’une opération policière qui s’est déroulé à l’endroit communément appelé « chez Ndamama », selon des témoins oculaires. 


« Un véhicule de la police est d’abord passé à plusieurs reprises devant les lieux. Il avait plusieurs policiers en uniforme et d’autres en tenue civile. Après quelques minutes, plusieurs autres policiers ont envahi le lieu. C’est là qu’une vingtaine d’hommes soupçonnés d’être cambistes ont violemment été arrêtés », racontent-ils.

Après l’opération, notre reporter s’est rendu sur les lieux et a eu des témoignages : Certains policiers se sont déguisés en civils . Ils se sont même fait passer pour de clients voulant changer quelques devises. Et Après, ce sont eux-mêmes qui ont appelé leurs collègues avant de passer à l’action, racontent nos sources.

En 2019, la BRB (Banque de la République du Burundi) a mis en place une réglementation interdisant le paiement des biens et des services en devises. Et en 2020, elle a ordonné la fermeture des bureaux de change suite à une crise économique. Les responsables de bureaux de changes ont dénoncé une mesure injuste et arbitraire. 

Au moins trois anciens changeurs de monnaie ont été assassinés dans des circonstances obscures au cours des deux dernières années.

Previous Burundi : sept mille enfants en situation de rue recensés dans 9 provinces
Next Gitega : la flambée des prix des matériaux locaux de construction inquiète les propriétaires de chantiers