Cibitoke : un éleveur reste en détention pour avoir réclamé ses vaches volées

Cibitoke : un éleveur reste en détention pour avoir réclamé ses vaches volées

Emmanuel Nzisabira est détenu au commissariat provincial de la police à Cibitoke (nord-ouest du Burundi) depuis le 5 juillet 2021. Il a été appréhendé après avoir réclamé deux de ses vaches volées qu’il a trouvées dans un troupeau de l’administrateur communal de Buganda (même province). Sa famille parle de « menace ». (SOS Médias Burundi)

Cela fait exactement fait une semaine que M. Nzisabira est en détention. Sa famille dénonce « la pression et la menace » qui pèsent sur lui. « Des proches de l’administrateur communal de Buganda ne cessent de le menacer. Ils lui disent que sa libération est conditionnée par la fin de la réclamation de ses vaches », disent des proches de l’éleveur.

Bras de fer

Selon nos sources, le procureur de province n’a trouvé aucun élément incriminant Emmanuel Nzisabira. Il a même décidé de sa libération mais se heurte à des soutiens de l’administrateur de Buganda dont le responsable local des renseignements.

Pamphile Hakizimana, administrateur de Buganda est cité dans plusieurs dossiers de violation de droits humains. Le cas qui a retenu l’attention des habitants et sa hiérarchie est celui d’un septuagénaire du nom d’Eliezer Nahimana décédé le 22 avril dernier après être torturé par des jeunes Imbonerakure sur ordre de l’autorité communale.
Une enquête commanditée par la présidence de la République du Burundi pour élucider les circonstances dans lesquelles le vieil homme, membre du CNDD-FDD et dont des fils basés à l’étranger sont aussi des soutiens du CNDD-FDD est toujours en cours.

__________

Photo : les deux vaches pillées et retrouvées dans un troupeau de l’administrateur communal de Buganda

Previous Ngagara : au moins dix personnes arrêtées lors d'une fouille
Next RDC-Ituri : trois morts dans une nouvelle attaque des CODECO au village Tali