Bugenyuzi : un opposant blessé par des Imbonerakure

Bugenyuzi : un opposant blessé par des Imbonerakure

Emmanuel Ndezwenimana, membre du parti CNL a été blessé par des jeunes du parti CNDD-FDD ce dimanche sur la colline de Muyange. C’est dans la commune de Bugenyuzi en province de Karusi (centre-est du Burundi). Il a été évacué vers une structure sanitaire locale pour des soins d’urgence. Ses proches demandent à la justice d’agir. (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, l’opposant a été tabassé alors qu’il conseillait un membre de sa famille de ne pas se mêler dans une dispute des voisins. « Des Imbonerakure se chamaillaient avec un membre de la famille de Ndezwenimana dans une buvette se trouvant sur la colline de Muyange. Il est allé lui donner conseils d’arrêter de se bagarrer avec eux, mais ces Imbonerakure en ont alors profité pour l’attaquer. Ils l’ont roué de coups sur ordre du chef de colline », disent des habitants qui ont assisté impuissamment à la scène.

Ayant perdu connaissance, il a vite été évacué vers une structure sanitaire locale. Il y est toujours admis. Des responsables de la principale formation politique d’opposition à Bugenyuzi dénoncent « des abus commis impunément par des jeunes du parti présidentiel ». « Comment est ce que des gens se permettent-ils de tabasser et de blesser les autres au vu de tout le monde, et que la police n’intervienne pas! La justice devrait aussi se saisir de l’affaire, nous avons tous besoin d’une justice équitable », ont-ils réagi tout en regrettant que « l’intolérance politique prend de plus en plus une allure inquiétante ».

Le chef de colline de Muyange nie les allégations. Cyprien Hategekimana conseille à la victime de porter plainte. Contacté, Jacques Mucowera administrateur de Bugenyuzi indique n’avoir jusque-là pas eu de plainte relative à cette affaire.

_____________

Photo : les membres et sympathisants du parti CNL lors de la campagne électorale de 2020 à Karusi

Previous Makamba : la cour d'appel reporte de nouveau le procès contre le procureur de Bururi
Next Mugamba : cinq personnes dont deux femmes en détention