Uvira (RDC) : un vieux éleveur tué, ses vaches volées

Uvira (RDC) : un vieux éleveur tué, ses vaches volées

Runezerwa Semukambirwa, 75 ans a été tué vendredi à Kahololo, dans les hauts plateaux d’Uvira en province du Sud-Kivu (est de la RDC). Il est de la communauté Banyamulenge. Ses frères soupçonnent des extrémistes de la communauté Bafulero en collaboration avec des Maï-Maï d’être derrière l’assassinat. (SOS Médias Burundi)

Le septuagénaire gardait ses vaches, à peu près une centaine quand il a été attaqué et tué par des hommes armés de fusils, selon nos sources.

Ils ont pillé toutes les bêtes. Selon des témoins, les auteurs du meurtre parlaient Kifulero et Kirundi. « Ils étaient nombreux et armés de fusils. Ils ont tiré sur le vieux Runezerwa Semukambirwa. Ce dernier est mort sur le champ. Les assaillants se sont emparés de toutes les vaches et se sont dirigés vers Mulenge/Mashuba, une localité du groupement de Kigoma dans la chefferie de Bafulero sur le territoire d’Uvira », racontent des habitants en colère.

Des notables de la communauté Banyamulenge de Rurambo dont la victime elle même est originaire ont tenu en urgence une réunion. Ils condamnent l’assassinat et accusent la communauté des Bafulero d’être derrière le meurtre. « Nous rappelons que la région de Rurambo avait échappé à la destruction programmée des hauts plateaux depuis avril 2017 à la suite d’une réconciliation entre ses communautés à savoir Banyamulenge , Bafulero et Banyindu […] », disent-ils en précisant que leur communauté a plusieurs fois échappé à des tentatives d’attaques de groupes armés Red Tabara, FNL et FOREBU, des mouvements armés d’origine burundaise.

Ils demandent au roi Kalingishi des Bafulero d’intervenir pour un dialogue entre les communautés de sa chefferie.

Les Notables (18) signataires d’un communiqué sorti après la réunion demandent aux FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) d’intervenir pour récupérer les vaches volées par les assaillants qui ont tué le vieux Runezerwa.

________________

Photo d’illustration : des vaches appartenant à une famille de la communauté Banyamulenge dans le Sud-Kivu

Previous Cibitoke : une vingtaine d'orpailleurs morts en moins de deux semaines
Next Burundi-Rwanda : le président Ndayishimiye rassure quant au prochain déblocage de la situation