Bibogobogo (RDC) : au moins trois morts dont une femme dans une attaque des Maï Maï

Bibogobogo (RDC) : au moins trois morts dont une femme dans une attaque des Maï Maï

L’attaque était dirigée contre des habitants de la communauté Banyamulenge. Elle a eu lieu ce matin dans la localité de Bibogobogo. C’est sur le territoire de Fizi, province du Sud-Kivu à l’est de la RDC. La société civile dans la zone demande aux autorités congolaises d’installer une position militaire dans la localité. (SOS Médias Burundi)

Des habitants dont le nombre reste indéterminé ont été tués,selon des sources locales qui affirment avoir compté trois corps dont celui d’une femme. Elles précisent que les villages de Magunga sud et nord ont été incendiés. Des vaches ont été pillées lors de l’attaque.

Ce sont des miliciens Maï Maï Maï Yakutumba et une autre branche de Maï Maï qui sont mis en cause.

La mutualité de la communauté Banyamulenge basée à Uvira dit avoir alerté les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) pour intervenir à temps,en vain.

L’attaque survient au moment où la société civile de Baraka qui s’occupe de la zone avait récemment demandé aux responsables militaire et administratif d’installer une position militaire à Bibogobogo, craignant pour la sécurité de ses occupants.

Depuis plus de deux ans, les Banyamulenge des villages de Rurambo, Bijombo, Kamombo et Minembwe ( Sud-Kivu)dénoncent l’inaction de l’armée congolaise à laquelle ils reprochent  » de laisser des groupes armés les tuer, piller leurs troupeaux et brûler leurs villages et de collaborer avec eux ».

Un rapport des experts de l’ONU sur le Congo a confirmé les allégations.

Previous Rumonge : le gouverneur annule la décision de la contribution obligatoire pour soutenir l'équipe provinciale de football
Next Bubanza : un septuagénaire tué