Rumonge : le gouverneur annule la décision de la contribution obligatoire pour soutenir l’équipe provinciale de football

Rumonge : le gouverneur annule la décision de la contribution obligatoire pour soutenir l’équipe provinciale de football

Dans un communiqué laconique de ce mercredi, le gouverneur de la province de Rumonge (sud-ouest du Burundi) est revenu sur sa décision prise mardi. Il sommait tous les habitants de cette province de mettre la main dans la poche. Objectif : soutenir l’équipe provinciale de football. (SOS Médias Burundi)

Le gouverneur Consolateur Nitunga ne donne pas des détails sur les raisons de la suppression de la précédente mesure. Celle qui annonçait une contribution obligatoire pour venir en aide l’équipe provinciale de football.

Les contributions variaient selon le type d’activité exercée. Les bus de transport allaient contribuer une somme variant entre mille et deux mille francs burundais, selon leur capacité d’accueil, tandis que les taxis auraient à payer mille francs.

Les conducteurs de vélo et de motos devaient payer à hauteur de 100 à 500 francs. Les contributions devaient être journalières.

Les hôtels de haut standing devaient payer une contribution de 50 mille par mois, même chose pour les opérateurs économiques qui travaillent dans les secteurs du ciment, de l’essence et des produits de la Brasserie et Limonaderie du Burundi (Brarundi).

Les boutiques, les bistrots et maisons de passage paieraient une somme de 10 mille par mois.

Selon le précédent communiqué, une commission chargée de collecter cet argent serait mise en place.
Un compte bancaire ouvert à la BCB (Banque de crédit de Bujumbura) Rumonge, au nom de la province de Rumonge était opérationnel pour ceux qui veulent contribuer par versement ou virement bancaire.
La mesure entrerait en vigueur à partir de vendredi 15 octobre.

Des habitants se disaient excédés par des contributions obligatoires en cascade décidées par les autorités provinciales. La dernière en date était la collecte pour la construction d’un bâtiment qui va abriter le bureau provincial il y a six mois.

Ce rétropédalage du gouverneur de la province de Rumonge réjouira sans doute ces habitants lassés par des contributions forcées.

_______________

Photo : Consolateur Nitunga, gouverneur de la province de Rumonge / DR

Previous RDC-Beni : vingt personnes tuées en moins de trois jours dans le groupement Batangi-Mbau
Next Bibogobogo (RDC) : au moins trois morts dont une femme dans une attaque des Maï Maï