RDC-Beni : vingt personnes tuées en moins de trois jours dans le groupement Batangi-Mbau

RDC-Beni : vingt personnes tuées en moins de trois jours dans le groupement Batangi-Mbau

Selon la société civile du territoire de Beni, au moins 20 personnes ont été tuées par des ADF (Forces Démocratiques Alliées) en moins de 72h. Les faits se sont déroulés dans le groupement de Batangi-Mbau en territoire de Beni en province du Nord-Kivu, à l’est de la RDC. (SOS Médias Burundi)

Des miliciens ADF ont intensifié des attaques depuis samedi dernier jusqu’à lundi. « Les villages qui ont été la cible des attaques sont Mangazi et Mabuo. Le bilan provisoire fait état de 20 personnes tuées dont un rebelle et plus de 15 motos incendiées », a révélé Kinos Kathuo, président de la société civile Mamove.

Cette information est confirmée par le chef du village Samboko, en Ituri, province voisine du Nord-Kivu. « L’ennemi est arrivé dans plusieurs villages de la localité Babila-Bakaiko. Plusieurs personnes ont été exécutées par les assaillants et d’autres portées disparues », a-t-il affirmé. Il regrette que la présence des miliciens dans le territoire de Beni empêche des habitants de se ravitailler en vivres .

Depuis que l’état de siège a été décrété par le chef de l’État congolais le 6 mai dernier, les attaques rebelles se sont multipliées dans plusieurs villages et villes des territoires de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu, Mambasa et Djugu en province de l’Ituri.

____________

Photo d’illustration : un rond-point dans la ville d’Ituri

Previous Covid-19 : le Burundi va recevoir les premières doses ce jeudi
Next Rumonge : le gouverneur annule la décision de la contribution obligatoire pour soutenir l'équipe provinciale de football