Rumonge : des proches des détenus s’inquiètent des mauvaises conditions de détention dans les cachots de la police

Rumonge : des proches des détenus s’inquiètent des mauvaises conditions de détention dans les cachots de la police

Le cachot de la police de Rumonge (sud-ouest du Burundi) contient plus de 100 détenus selon des sources policières. La capacité d’accueil ne dépasse pas une trentaine. (SOS Médias Burundi)

Une trentaine dont sept femmes sont aux mains du représentant provincial du service national de renseignements. Leurs dossiers sont en attente de transfert au parquet de la République à Rumonge.

Un autre groupe d’une soixantaine de détenus ont déjà été placés sous garde à vue judiciaire. Parmi eux, 49 hommes, 11 femmes et 3 mineurs. Le total général des détenus est 100, ce qui dépasse de loin la capacité d’accueil de ce cachot estimé à 30 détenus selon des sources proches de la police.

Les proches de ces détenus déplorent les mauvaises conditions carcérales. Ils craignent des maladies liées au surnombre dans ce cachot.

_____________

Photo : la province de Rumonge

Previous Burundi-Rwanda : rencontre des gouverneurs de Cibitoke et de l'ouest
Next Kirundo : un rapatrié du Rwanda introuvable