Ituri (RDC) : au moins cinq personnes tuées lors d’une attaque armée à Djugu

Ituri (RDC) : au moins cinq personnes tuées lors d’une attaque armée à Djugu

Ce vendredi, des miliciens de la CODECO (Coopérative pour le développement du Congo) ont mené une attaque dans cinq villages de la chefferie de Bahema-Baguru. C’est en province de l’Ituri à l’est de la République Démocratique du Congo. La société civile locale donne un bilan provisoire de cinq personnes tuées, des blessés et plusieurs autres portées disparues. L’armée affirme poursuivre les assaillants « qui ont fui après le forfait ». (SOS Médias Burundi)

Les villages qui ont été pris pour cible sont à une cinquantaine de kilomètres au nord de la ville de Bunia (capitale de l’Ituri). L’attaque a eu lieu vers 10h00, selon des habitants.

La société civile locale avance un bilan provisoire de cinq civils tués. « De nombreux assaillants ont commencé leur attaque au village de Risasi qui est le chef-lieu de la chefferie de Bahema-Baguru. Là, ils y ont tué cinq personnes. Ils ont ensuite attaqué d’autres villages proches. Plusieurs habitants ont fui. Mais beaucoup de familles recensent des personnes portées disparues dont le sort reste flou », indique Jonathan Maki président de la société civile locale.

Le porte-parole de l’armée dans la zone confirme l’information. Il indique que l’armée poursuit les opérations contre les assaillants « qui ont pris fuite » après le forfait.

____________

Photo d’archives : vue de la ville d’Ituri

Previous Ngozi : l’administrateur de Nyamurenza écope d’une peine d'une année et demi de prison avec sursis
Next Beni (RDC) : au moins dix morts dans deux attaques armées