Hôpital de Kirundo : la chambre froide est en panne, des cadavres s’y décomposent, des salariés craignent des maladies

Hôpital de Kirundo : la chambre froide est en panne, des cadavres s’y décomposent, des salariés craignent des maladies

Depuis vendredi dernier, la chambre froide de l’hôpital de Kirundo (nord du Burundi) est en panne. Des corps qui y ont été conservés en attendant d’être enterrés s’y décomposent. Des salariés de l’hôpital alertent que les corps dégagent déjà une odeur nauséabonde et craignent de contracter des maladies. (SOS Médias Burundi)

La panne a été remarquée vendredi, selon des sources à l’hôpital de Kirundo. « Ce jour là, nous avons constaté que le frigo où on met les corps des personnes décédées ne fonctionne pas. Nous en avons avisé les responsables de l’hôpital, mais ils n’ont pas trouvé de réponse au problème », disent des salariés de l’hôpital.

Jusqu’à ce jeudi, la chambre froide n’était pas encore réparée. Des salariés de l’hôpital comme des patients et des gardes malades évoquent une question d’une odeur dégagée par des cadavres en décomposition.

« Ceux qui le peuvent ont anticipé l’enterrement des leurs le week-end. D’autres ont déplacé les cadavres à l’hôpital de Ngozi (frontière avec Kirundo). Les corps restés ici ont été mis dans des sacs mortuaires, mais ça dégage encore une odeur nauséabonde. Nous risquons d’attraper des maladies […] », regrettent-ils.

Ils dénoncent « un problème géré avec légèreté ». Depuis lundi, le directeur de hôpital a indiqué qu’une solution est cours et que le frigo sera bientôt réparé.

_______________

Photo d’illustration : un corps dans une chambre froide

Previous Luberizi (RDC) : deux jeunes Imbonerakure morts et un colonel des FARDC blessé
Next Makamba : un pasteur et une fidèle en détention