Masango (RDC) : les militaires burundais se préparent à rentrer

Masango (RDC) : les militaires burundais se préparent à rentrer

Les militaires burundais et leurs alliés qui étaient postés dans différents coins de la zone de Masango ont commencé à quitter ces endroits ce lundi. Selon des observateurs locaux, c’est le début de leur retour au Burundi après plus d’un mois de combats intenses qui les opposaient au mouvement rebelle Red Tabara basé dans le Sud-Kivu. (SOS Médias Burundi)

La zone désertée par l’armée burundaise regorge plusieurs positions du groupe armé Red Tabara et ses alliés à savoir les Maï Maï Illunga.

Elle est située sur le groupement de Kigoma dans le territoire d’Uvira, province du Sud-Kivu à l’est de la RDC.
Selon des alliés de la FDNB (Force de défense nationale du Burundi), ils se sont dirigés vers Kitoga, une autre zone où les Red Tabara ont installé des positions.

Des miliciens Maï Maï Kijangala, alliés de l’armée burundaise ont confirmé l’information à SOS Médias Burundi. « C’est le début de leur retour au Burundi », rassurent-ils.

Selon des sources locales, les récents combats ont fait des victimes des deux côtés.
« Dans des affrontements qui ont eu lieu à Ruhuha, deux militaires burundais ont été tués, quatre autres blessés au moment où les Red Tabara ont perdu dix hommes », disent nos sources.

Récemment, la société civile locale et un député ont reproché à l’armée burundaise de « graves violations de droits humains ».
D’après André Byadunia, représentant de la société civile à Uvira, plus de 80 mille habitants ont fui les hostilités entre les combattants de Red Tabara et les militaires burundais déclenchées depuis bientôt deux mois dans les hauts plateaux d’Uvira.

Malgré les accusations de la société civile et des représentants du peuple, les gouvernements burundais et congolais continuent de nier la présence de l’armée burundaise sur le sol congolais.

_______________

Photo : des militaires burundais rentrant d’une mission à l’étranger

Previous Gatara : un homme tué
Next Gitega : découverte d'un cadavre dans le quartier Nyamugari