Cibitoke : trois collaborateurs de rebelles rwandais arrêtés par les renseignements

Cibitoke : trois collaborateurs de rebelles rwandais arrêtés par les renseignements

Ils étaient partis ravitailler des rebelles rwandais dans la réserve naturelle de la Kibira du côté de la colline de Mukoma, de la commune de Mabayi, province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi). Tous des hommes, ils ont été interceptés ce mercredi en possession de neuf grenades, huit chargeurs garnis, deux tonnes de farine de manioc et une tonne de haricot. (SOS Médias Burundi)

Une source militaire estime que les trois individus ont agi pour le compte des combattants rwandais FLN (Front de Libération Nationale). Il s’agit d’un groupe rebelle rwandais qui attaque Kigali avec comme base arrière la réserve naturelle de la Kibira du côté des communes de Mabayi et de Bukinanyana,en province de Cibitoke.

« Ils ont donc été arrêtés alors qu’ils tentaient d’approvisionner les rebelles comme ils le faisaient depuis plusieurs mois », a-t-elle signifié.

Les trois Burundais ont été conduits à Bujumbura( capitale économique) par des agents du service national de renseignements où ils sont en train d’être interrogés.

Des habitants de la rizière de la Kibira demandent au gouvernement de sécuriser la région et mettre hors d’état de nuire les rebelles qui sévissent dans la réserve depuis plus de cinq ans.

Une autre question qui a été soulevée est celle des commerçants qui échangent des vivres contre des minerais exploités dans la Kibira par les rebelles.

« Les autorités administrative et militaire doivent les sanctionner avec rigueur pour décourager les récalcitrants ».

Contacté à ce propos, l’administrateur de Mabayi a indiqué que des mesures draconiennes à l’endroit des collaborateurs des rebelles vont être prises pour « assurer la sécurité sur les frontières avec notre voisin du nord, le Rwanda ».

Le groupe FLN, une branche armée de la coalition d’opposants au gouvernement rwandais est considéré par les autorités rwandaises comme un mouvement terroriste.
Paul Rusesabagina, l’homme derrière le film « Hotel Rwanda » qui a écopé de 25 ans de prison le 20 septembre 2021 est entre autres poursuivi pour des « actes terroristes » commis par le FLN.

Rusesabagina qui était responsable de l’hôtel « Mille Collines » où des centaines de personnes ont trouvé refuge lors du génocide contre les Tutsis en 1994 est devenu un opposant au gouvernement rwandais et co-fondateur du MRCD (Mouvement rwandais pour le changement démocratique). Vingt autres individus incriminés dans la même affaire ont été condamnés pour des faits similaires.

__________________

Photo : chef-lieu de la commune de Mabayi

Previous Bugenyuzi : découverte macabre
Next Bujumbura : le président de l'Assemblée nationale accuse le président de la CNIDH de présenter un rapport déséquilibré