Makamba : des Imbonerakure suivent une formation paramilitaire

Makamba : des Imbonerakure suivent une formation paramilitaire

C’est au lycée d’excellence de Makamba (sud du Burundi) que se passe la formation.Des Imbonerakure (membres de la ligue des jeunes du CNDD-FDD) en provenance des provinces de Rutana (sud-est ), Bururi (sud) et Makamba y sont arrivés ce lundi 11 avril 2022. Selon des habitants, il leur est offert une formation théorique la journée et un entraînement paramilitaire pendant le soir. (SOS Médias Burundi)

Un nombre important des Imbonerakure est logé dans les enceintes du lycée d’excellence de Makamba depuis ce lundi, racontent des habitants du chef-lieu de province.

« Pendant la journée, ils reçoivent une formation théorique et le soir, ils sont sur les terrains de jeux de ce lycée où ils passent de la théorie à la pratique. Nous ne sommes plus autorisés à emprunter les chemins qui passent par l’intérieur de ce lycée. Ils sont tous bloqués . Même le personnel qui habite dans les maisons de l’établissement éprouve des difficultés pour entrer le soir car tous les portails sont fermés », racontent des habitants qui disent ignorer la finalité de cet entraînement surtout que « ces Imbonerakure sont habillés en tenue de la FDNB (Force de défense nationale du Burundi) ».

Cette information est confirmée par une source proche du parti au pourvoir.

« Le véhicule du lycée d’excellence de Makamba a assuré le transport des matelas obtenus dans d’autres lycées de la localité et les recrues qui seraient originaires des provinces Makamba , Rutana et Bururi sont arrivées dès ce lundi », affirme-t-elle.

Le véhicule du représentant provincial du CNDD-FDD fait des tours à l’intérieur du lycée pendant la journée. « Le secrétaire provincial du parti au pouvoir et d’autres responsables de ce parti, probablement venus d’autres provinces doivent être parmi les superviseurs de la formation », estiment des témoins.

Des habitants de Makamba exigent la lumière sur ces activités qui se clôtureront ce vendredi, d’après nos sources.

Dans plusieurs provinces du Burundi , surtout dans le nord-ouest, le nord-est et le sud-ouest, il est souvent rapporté des entraînements paramilitaires de membres de la ligue des jeunes du parti présidentiel. Les récentes formations ont été signalées en province de Kayanza (nord du Burundi) où les concernés sont encadrés par des policiers et anciens démobilisés du CNDD-FDD. L’an dernier les Imbonerakure avaient intensifié des entraînements et patrouilles à Muyebe notamment, en commune de Mugina dans la province de Cibitoke (nord-ouest).

Qualifiée de milice par les Nations-Unies, les Imbonerakure ont souvent été cités dans des abus contre des opposants. L’ancien mouvement rebelle Hutu devenu parti présidentiel en 2005 grâce à l’accord de paix et de réconciliation d’Arusha a toujours nié ces allégations, accusant à son tour « les opposants » et ceux qu’il considère comme « outils des impérialistes et ennemis du pays » de « vouloir salir l’image d’une jeunesse responsable dont la seule préoccupation est le développement du Burundi et de ses citoyens ».

____________

Photo d´archives : des Imbonerakure en entraînement paramilitaire en province de Cibitoke (Buganda)

Previous Burundi : vers la mise en place d'une nouvelle force de réserve composée de civils
Next Rumonge : la pénurie du carburant affecte la pêche, la production de l'huile et la fabrication du pain