Ngozi : lourde peine pour des opposants de Kiremba

Ngozi : lourde peine pour des opposants de Kiremba

Comme prévu ce mardi, le tribunal de Ngozi (nord du Burundi) s’est prononcé dans l’affaire de sept opposants poursuivis pour « tentative de meurtre ». Il les a reconnus « coupables de l’acte » et punis d’une peine de 15 ans d’emprisonnement. (SOS Médias Burundi)

Les juges ont qualifié de « fondées » les plaintes portées par les militants du CNDD-FDD composés en grande partie des Imbonerakure (membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir) à l’encontre des sept militants du CNL, la principale formation politique d’opposition au Burundi.

Les plaignants avaient suscité une dénonciation de « tentative d’assassinat » contre des membres du parti présidentiel de la colline de Ruyumpu en commune de Kiremba (même province). En plus de cette peine jugée « injuste » par les représentants du CNL en province de Ngozi, les condamnés devront verser des frais de dédommagement collégial d’une valeur de 16 millions de francs burundais. Ils devront également payer chacun 100 mille francs burundais.

S’ils ne parviennent pas à s’acquitter de cette amende, les juges ont décidé qu’ils doivent purger une peine de cinq ans de prison additionnelle.

Cette contrainte par corps est destinée à forcer les opposants à dédommager quatre Imbonerakure qui ont été blessés lors d’un affrontement entre des militants du CNL et des membres du CNDD-FDD sur la colline de Ruyumpu , le 24 avril dernier. Les juges n’ont rien dit sur deux opposants blessés au cours du même incident.
Le chef de colline et son épouse sont concernés par la mesure du tribunal de Ngozi.

Les concernés qui ont comparu sans avocat disent qu’ils vont interjeter appel. Sur 16 opposants recherchés dans cette affaire, 5 restent en cavale. Le reste est en détention dans les cachots de la police locale, en attente d’être présenté à un juge.

_________________

Photo : la province de Ngozi

Previous Burundi : le pays n'a pas de devises pour s'approvisionner en carburant mais en dispose pour construire un chemin de fer (le président Neva)
Next Djugu-RDC : le bilan d'une attaque meurtrière au camp Blanquette est passé de 50 à plus de 100 morts