Beni (RDC) : plus de 30 civils tués

Beni (RDC) : plus de 30 civils tués

Ce samedi matin, un groupe armé a attaqué le village de Beu-Manyama situé dans le groupement de Batangi-Mbau. C’est en secteur de Beni-Mbau sur le territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu (est de la RDC). Le bilan provisoire avancé par la société civile de Mamove (près du village attaqué) est de 31civils tués et plusieurs autres blessés.Les auteurs identifiés comme miliciens ADF (Forces Démocratiques Alliées) se sont repliés dans les localités de la province voisine de l’Ituri. ( SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, les assaillants ont d’abord attaqué une position militaire des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) avant de s’en prendre à la population civile.

« Quand ils sont arrivés, ils ont attaqué violemment une position militaire. Ensuite ils sont allés massacrer des civils. Nous comptons déjà 21 civils tués . C’est terrible ce qui se passe ici », rapporte Kinos Katuo président de la société civile du village voisin de Mamove.

Il indique qu’après l’attaque, les assaillants assimilés aux rebelles ougandais ADF se sont repliés vers Katerrain en province voisine de l’Ituri.

« Ils sont visibles tout près des villages de Mambume et Mutuweyi. Nous craignons qu’ils puissent également mener d’autres attaques et tuer d’autres civils « , a-t-il souligné tout en demandant à l’armée régulière de déloger les assaillants des positions qu’ils ont érigées à Mutuweyi, Katerrain, Masesele et Pointu.

Ce dimanche matin, des sources locales ont témoigné à SOS Médias Burundi que le bilan de l’attaque est passé à 31 morts.

L’armée congolaise indique avoir tué sept assaillants lors des affrontements à 3 kilomètres du village Beu-Manyama ce samedi.

« Nous sommes intervenus après que les assaillants aient tué une dizaine de civils », affirme le porte parole de la zone opérationnelle de Beni.

_______________

Photo : des habitants rassemblent les corps des civils tués à Beu-Manyama

Previous Rwanda-RDC : relations de plus en plus tendues entre les deux pays
Next Kayanza : plusieurs tonnes de grains de cafés saisies