Ngozi : trois hommes dont un responsable des Imbonerakure accusés de meurtre prennent la prison à vie

Ngozi : trois hommes dont un responsable des Imbonerakure accusés de meurtre prennent la prison à vie

Un ancien responsable des Imbonerakure (membre de la ligue des jeunes du parti au pouvoir le CNDD-FDD) de la province de Ngozi (nord du Burundi) ainsi que ses deux compères ont été condamnés d’une peine de prison à perpétuité et d’un dédommagement de 30 millions. Ils sont accusés d’avoir commis un assassinat le mois de février dernier. Ils ont nié les faits pendant le procès de ce jeudi après-midi. Leur complice a avoué les avoir aidés à déplacer le corps. (SOS Médias Burundi)

Leur complice a écopé de 20 ans de prison ferme. Il a été condamné d’avoir facilité le transport du corps de la victime.

Les condamnés ont pourtant réfuté les accusations portées contre eux. Ils disent avoir avoué les faits sous la contrainte, la torture des agents des Renseignements.

Le tribunal de grande instance de Ngozi a pourtant statué sur leur culpabilité. Musafiri Niyonkuru, ancien respondable de la ligue des Imbonerakure de la province de Ngozi, Gérard Ntahomvukiye et Appolinaire Miburo ont donc été condamnés pour acte d’assassinat prémédité sur Bernard Nsabimana surnommé « Petit », la nuit du 5 février 2022.

Roy Lahaye a été condamné à 20 ans de prison ferme. Il a maintenu qu’il a été appelé par l’un des condamnés, Musafiri Niyonkuru la nuit du meurtre pour aider à déplacer le cadavre de Bernard Nsabimana et le jeter dans la riviere Nkaka. Roy Lahaye a signalé qu’il a exécuté la mission de son chef Musafiri, propriétaire de la taxi-moto qui a été utilisée pour transporter la dépouille.

Signalons que Musafiri Niyonkuru est à maintes reprises citées dans des affaires d’assassinats et de torture des opposants politiques en province de Ngozi.

Previous Ngozi : le CNDD-FDD veut faire le ménage dans ses rangs
Next Bujumbura : la pénurie du carburant paralyse toutes les activités de la capitale économique