Bujumbura : transfert du jeune artiste Olègue à la prison

Bujumbura : transfert du jeune artiste Olègue à la prison

Olègue Baraka est détenu à la prison centrale de Bujumbura communément appelée Mpimba depuis la nuit de mardi. Il est poursuivi pour « atteinte aux bonnes mœurs ». (SOS Médias Burundi)

Sa famille et son avocat ont confirmé à SOS Médias Burundi le transfert du jeune artiste à la prison de Bujumbura( ville commerciale).

« J’ai eu un appel de la part de mon assistant vers 18h m’indiquant qu’une décision d’envoyer notre client à la prison a été prise », annonce Jean Muvayo, son avocat.

La famille de Baraka parle d' »un acharnement ».

« L’église catholique a nié être derrière cet emprisonnement , pourquoi alors on veut à tout prix s’en prendre à lui », s,’inquiète sa mère.

Lors de son interpellation le 15 avril dernier, le jeune chanteur a été signifié qu’il est poursuivi pour « blasphème contre l’église catholique », pour avoir diffusé une vidéo où il apparaît avec une jeune fille en tenue liturgique.

L’infraction a changé. Il est pour le moment détenu pour « atteinte aux bonnes mœurs ».

Selon le code pénal en vigueur au Burundi, toute personne qui se rend coupable de cette infraction est punie d’une amende allant de cinquante à cent mille francs burundais.

________________

Photo : Olègue Baraka, le chanteur emprisonné à Mpimba

Previous Bubanza : le prix de ticket Bubanza-Bujumbura reste instable
Next Beni (RDC) : des civils tués à Ruwenzori