Rutana : le gouverneur de province et le responsable du SNR visés par une enquête

Rutana : le gouverneur de province et le responsable du SNR visés par une enquête

Le gouverneur de la province de Rutana (sud-est du Burundi) et le responsable provincial du SNR (service national des renseignements) sont poursuivis pour avoir torturé un habitant du chef-lieu de la province. La victime est connue, il s’agit d’un certain Nisubire qui a été arrêté lundi 19 septembre 2022. Les parquets de Makamba (sud du pays) et général de la République ont ouvert des enquêtes. (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, tout a commencé quand Niyongabo alias Kabisi propriétaire d’une station- service a été convoqué par le responsable du SNR en collaboration avec le gouverneur Olivier Nibitanga . C’était le jeudi 15 septembre.

« Il était poursuivi par ce responsable du SNR pour avoir mis du carburant dans des bidons lorsqu’il allait dépanner son camion tombé en panne loin de sa station -service. Il aurait expliqué au responsable du SNR que c’est normal de porter du mazout dans des bidons si son véhicule tombe en panne. Il lui a rappelé que lui aussi a déjà bénéficié de ce carburant en bidons alors que son véhicule consomme de l’essence », témoigne un habitant du chef-lieu de la province de Rutana qui précise que Niyongabo a été immédiatement interpellé et détenu pour « s’être mal exprimé devant l’autorité ». Ses téléphones portables ont été saisis par le représentant du service national de renseignements à Rutana.

Son ami nommé Nisubire lui a écrit un message WhatsApp ce lundi 19 septembre. Il lui révélait qu’il allait porter son cas devant le procureur du parquet général près la cour d’appel de Makamba (province voisine). Le message est tombé dans les mains du responsable du SNR qui a , par après , arrêté Nisubire pour le torturer à son domicile .

Selon des habitants, cet homme a été torturé en présence d’Olivier Nibitanga, gouverneur de Rutana jusqu’à ce qu’il perde connaissance. Le gouverneur l’a par après conduit à l’hôpital de Rutana.

Le procureur général près la cour d’appel de Makamba s’est saisi de l’affaire.

« Ce lundi, il est allé à l’hôpital de Rutana pour faire des enquêtes sur ce cas où il aurait même pris des photos des traces de torture », raconte des patients qui ont suivi l’enquête de près.

Selon toujours des sources proches du dossier, le gouverneur Nibitanga a ordonné aux médecins de faire sortir la victime de la structure sanitaire afin de permettre un bon déroulement des enquêtes selon lui, ce que les médecins ont refusé.

Selon une source administrative, une autre équipe du parquet général s’est rendue à Rutana ce mardi dans le cadre de ces enquêtes. Elle était en provenance de Bujumbura, la capitale économique.

Le responsable du SNR aurait même avoué ses actes devant cette équipe du parquet général qui a effectué une descente à Rutana.

Les antécédents

Une source au sein des commerçants de Rutana dit que Nisubire aurait été victime d’un conflit qui l’oppose au gouverneur Olivier Nibitanga, datant d’il y a trois mois.

Le gouverneur est accusé d’avoir gardé sa moto illégalement durant trois mois, ce qui a poussé le propriétaire à porter plainte contre cette autorité devant la cour suprême. Ce, malgré plusieurs menaces de mort, selon des témoins.

Des commerçants disent que M. Nibatanga a voulu se venger contre Nisubire qui a porté plainte contre lui.

Ce n’est pas pour la première fois que de pareilles enquêtes conjointes entre le parquet général et celui près la cour d’appel de Makamba se fassent en province de Rutana.

La récente visait le secrétaire provincial du CNDD-FDD à Rutana, Sylvain Nzikoruriho. Il était poursuivi pour « viol sur mineure ». La victime est originaire de la commune de Giharo (même province).

Des habitants de la province de Rutana demandent que ces dossiers ne soient pas classés sans suite.

_________________

Photo : le bureau de la province de Rutana

Previous Nyarugugu (Tanzanie) : des Burundais continuent d'être rapatriés de force
Next Itombwe : les militaires burundais et congolais se sont affrontés avec les FNL