Bubanza : des anciens combattants CNDD-FDD favorisés

Bubanza : des anciens combattants CNDD-FDD favorisés

Des anciens combattants des mouvements rebelles autres que le CNDD-FDD se disent exclus des listes du ministère de la défense et des anciens combattants. La gratuité des soins de santé ainsi qu’une pension sont les avantages que recevront ceux qui ont été enregistrés par le ministère. (SOS Médias Burundi)

Le rendez-vous était fixé pour la réidentification des membres de ces mouvements rebelles au stade de Bubanza (ouest du Burundi) ce mardi. Un appel auquel les anciens combattants ont largement répondu. Au stade de Bubanza, une foule de femmes et d’hommes, pour la plupart anciens membres du CNDD-FDD, des FNL (Forces nationales de libération) notamment. Des enfants soldats démobilisés n’ont pas négligé cet appel.

Sur terrain, seuls les anciens combattants du CNDD-FDD ont été enregistrés par l’équipe envoyée par le ministère de la défense et des anciens combattants.

Les enfants soldats démobilisés n’ont pas été reçus tout comme les anciens rebelles-FNL et membres d’autres anciens mouvements rebelles Hutus, a remarqué notre reporter.

« Pour vous c’est fini, vous n’avez rien à faire ici. Partez », c’est la réponse qu’ils ont reçu.

Les anciens membres des mouvements rebelles Hutus exigent les mêmes avantages que ceux du CNDD-FDD.

« Nous faisons recours auprès du président de la République pour qu’il nous entende. Que nous puissions avoir ces mêmes avantages que nos frères issus du CNDD-FDD », ont requis des ex- enfants soldats rencontrés au stade de Bubanza.

Des anciens combattants enregistrés par le ministère de tutelle vont bénéficier de la gratuité des soins de santé et recevront des pensions.

_________________

Photo : des anciens combattants des mouvements rebelles Hutus dont des ex -enfants soldats au stade de Bubanza, le 27 septembre 2022

Previous Affaire-Sahabo : l'avocate Sandra Ndayizeye et le petit frère du docteur Christophe Sahabo ont passé leur première nuit en détention
Next Rumonge : un policier blessé dans des échauffourées à un centre de distribution de moustiquaires