Bururi : une maladie non encore identifiée a déjà tué une vingtaine de porcs

Bururi : une maladie non encore identifiée a déjà tué une vingtaine de porcs

En moins d’une semaine, environ 20 porcs sont morts d’une maladie que des éleveurs disent ne pas connaître dans la province de Bururi au sud du Burundi. Le cabinet du gouverneur de province confirme cette information et ordonne le confinement des porcs et l’interdiction de l’abattage de ces animaux. (SOS Médias Burundi)

Selon un communiqué sorti dimanche 2 octobre 2022 par le cabinet du gouverneur, la maladie est déjà signalée au chef-lieu de la province de Bururi dans le quartier de Tongwe et sur les collines de Mushishi et Mirango en zone de Gitsiro de la commune de Vyanda.

Les autorités administratives à la base font état de plusieurs porcs qui sont morts de cette maladie qui n’est pas encore connue.

Les bêtes présentent une forte fièvre avant de mourir, explique une autorité administrative.

L’abattage des porcs dans toute la province de Bururi est interdit, la circulation des porcs, la vente et la consommation de la viande de porcs sont également bannies, lit-on dans ce communiqué du cabinet du gouverneur.

Le même document rappelle que la population doit attendre l’identication de la maladie par les services vétérinaires avant la reprise de la consommation de la viande de porc.

Les porcs sont confinés au moment où les marchés de bétail à Bururi, Matana, Rutovu et Tora ont rouvert mercredi 28 septembre 2022 dans la province de Bururi après plusieurs mois de fermeture suite à une maladie bovine qui s’était déclarée dans la petite nation de l’Afrique de l’est depuis mi mai cette année.

Previous Gitega : prison à vie pour un policier coupable de meurtre
Next Nyanza-Lac : le conseil communal reproche à l'administratrice de malversations