Bujumbura : du cachot au show, Bruce Mélodie se dit fier des Burundais

Bujumbura : du cachot au show, Bruce Mélodie se dit fier des Burundais

Le célèbre chanteur rwandais Bruce Melodie a animé une conférence de presse pour parler de son show, et moins de ses deux nuits dans les mains de la police. C’était ce samedi.
Le concert grand public prévu ce dimanche n’aura pas lieu au Mess des officiers de Bujumbura, mais ce sera encore une fois à Zion Beach sur le lac Tanganyika. SOS Médias Burundi

La joie se lit sur le visage de Bruce Melodie dans l’une des salles de Zion Beach ce soir là. En compagnie de son manager , l’artiste est clair.  » Un différend avec un seul Burundais ne m’empêcherait pas d’aimer les Burundais. Ils m’aiment eux-aussi et aiment mes chansons alors que je ne leur paye rien en retour « , justifie-t-il en remerciant les Burundais d’être venus nombreux dans son concert VIP qui a eu lieu vendredi après sa sortie de cachot.

LIRE AUSSI :

Interrogé sur le différend qui l’oppose à l’homme d’affaires burundais Toussaint Bankuwiha, le chanteur a dit que son avocat est mieux placé pour répondre à ces questions qui incombent à la justice. Il remercie les autorités municipales de Bujumbura qui ont aidé pour que le concert ait lieu.

Toutefois, le concert de ce dimanche n’aura pas lieu au Mess des officiers, garnison de Bujumbura (capitale économique, ouest du Burundi). L’événement aura lieu au Zion Beach, comme celui organisé vendredi en présence des centaines de participants VIP et VVIP.

Le ticket d’entrée sera de 20 mille pour le grand public et de 50 mille francs burundais pour les VVIP. Cependant, le coach-manager de Bruce Melodie a annoncé qu’il aura quelques tables pour les VVIP qui ont demandé de leur réserver des places parce qu’ils n’ont pas pu venir dans le premier concert.

Rappelons que le parquet de Ntahangwa ( nord de la ville commerciale Bujumbura) a décidé de libérer le très populaire chanteur en lui remettant aussi ses 42 millions de francs burundais qu’il avait payé à Toussaint Bankuwiha sous forcing de la police burundaise.

Événement de vendredi

A sa sortie du cachot de la police judiciaire dans la ville commerciale Bujumbura, Bruce Mélodie a organisé son premier grand concert- live ce 2 septembre 2022. Il s’est déroulé au bord du lac Tanganyika à l’endroit dénommé Zion Beach .

Pour chauffer le pubic, des artistes burundais défilent sur scène pour la première partie du concert. L’un d’entre eux le comédien Kigingi se fait remarquer quand il évoque le nom de l’artiste en prononçant « Mélodie ». Il n’en fallait pas plus pour faire éclater le public de rire.
De longues heures passent, toujours pas de Bruce Mélodie à l’horizon. Les esprits s’échauffent, on entend les voix qui s’élèvent du public : « où est Bruce Mélodie ? On veut Bruce Mélodie ! »

A une heure du matin, on annonce enfin l’artiste. Les fans deviennent hystériques. Ceux qui étaient assis se lèvent. On oublie le moment d’attente, le show peut débuter.Bruce Mélodie commence sa première prestation imperturbable malgré les cris des fans. L’artiste, il faut le dire, maîtrise la scène. Il chante accompagné de son orchestre venu de Kigali. Eux -aussi, des professionnels de l’instrumental. Ils sont en harmonie avec lui. On le savait bon chanteur, mais sa gestuelle montre qu’il danse tout aussi bien. Ses paroles tout aussi puissantes que sa voix créent d’intenses émotions.

« Ceux qui ont détenu Bruce Mélodie, ce sont des ennemis du Burundi, on l’avait attendu trop longtemps ,il est là vaut mieux plus tard que jamais » se réconfortent ses fans.

Pour clôturer ce concert en beauté, il interprète un des titres phares de son album « Bado ». Il s’agit du titre pour taire ses détracteurs , une revanche. L’émotion était au rendez-vous, il n’arrivait plus à chanter. Des moments de pause avant de reprendre le chant. Son fidèle public n’arrêtait pas de l’encourager. « Bruce , tu es le meilleur, on t’aime ». Ses fans reprennent en chœur la chanson.

Bruce Mélodie dit au revoir au public. Certains ont l’air surpris, ils n’avaient pas vu l’heure passer.

« C’était le concert de l’année, on s’est amusé. Cela nous a permis d’évacuer le stress, d’oublier ces moments durs qu’il a traversé quand il est arrivé à Bujumbura », disent des participants au concert, très contents.

Previous Kayanza : les cahiers deviennent plus chers à la veille de la rentrée scolaire
Next Cibitoke : plus de 200 vaches volées en RDC ramenées au Burundi via la rivière Rusizi